Arret de travail et licenciement

Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 15 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2019
- - Dernière réponse :  nenuphar - 15 avril 2019 à 16:22
bonjour ,
je suis en arrêt maladie longue durée pour dépression , comment l'inspection du travail peut elle m'aider ?
car je suis malade à cause du stress au travail
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
11
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2019
0
Merci
Bonjour vous à t on licencié ?
coquillage_9494
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 15 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2019
-
je n'ai pas été licencié mais je voudrais savoir si je peut etre licencié
coquillage_9494
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 15 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2019
-
j'ai écrit à l'inspection du travail et je voudrais savoir comment elle peut m'aider
Commenter la réponse de Les4raisons
0
Merci
Bonjour,
Je ne suis pas certaine que l'inspection du travail puisse vous aider ; cependant vous pouvez plutôt les appeler directement et leur exposer votre souci.
Vous pouvez également demander rdv vous même à la médecine du travail pour faire un point sur votre situation si vous pensez que vos problèmes de santé sont en relation avec votre travail. (art. R4624-34)
Si vous souhaitez faire reconnaître votre dépression en maladie professionnelle c'est possible également mais c'est un long parcours du combattant sans être sur d'obtenir gain de cause.
Maintenant tout dépend ce qu'est votre objectif ?
Bon après midi

Source INRS :
Il n’existe pas de tableaux de maladies professionnelles pour les atteintes à la santé liés aux facteurs de stress. Cependant, comme pour l’ensemble des risques psychosociaux, une maladie non désignée dans un tableau peut être reconnue d’origine professionnelle, si un lien direct et essentiel avec le travail habituel de la victime est établi et si la maladie entraîne le décès de celle-ci ou une incapacité permanente au moins égale à 25 %. Peuvent par exemple faire l’objet d’un examen par le comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP), en vue d’une reconnaissance en maladie professionnelle, l'anxiété généralisée, la dépression sévère, et certains cas de syndromes post traumatiques.
Commenter la réponse de nenuphar
Dossier à la une