Jouissance différée

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 14 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 avril 2019
- - Dernière réponse : Ulpien1
Messages postés
3880
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2019
- 15 avril 2019 à 12:03
Bonjour,
Nous allons signer l'acte de vente de notre futur maison. Nous avons convenu lors du compromis avec les vendeurs qu'ils pouvaient rester jusqu'à la date du 16 juin dans les lieux en échange d'une indemnité financière. Nous souhaiterions nous protéger un maximum pendant cette période délicate de 9 semaines. Comment pouvons nous garantir que si dommage il y a le vendeur en assumera la charge. Pouvons nous demander une sorte d'état des lieux "d'entrée" et de "sortie" ? Que se passe t-il si le vendeur abime le bien pendant ces 9 semaines? Il pourrait simplement dire que le dommage était connu de nous ou antérieur a l'acte de vente et nous n'aurions aucun moyen de prouver le contraire?
Comment se protéger au mieux?
Merci d'avance de vos réponses et de votre aide
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
3880
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2019
1150
0
Merci
Bonjour
Dans ce cas , il convient d'insérer dans l'acte authentique une clause aux termes de laquelle, après état des lieux, la garde du local et les responsabilités qui en découlent sont prises en charge par Monsieur... en qualité d'occupant à titre précaire jusqu'au (date).
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une