Refus rsa femme enceinte [Résolu]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 15 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2019
-
 Komar -
Bonjour,
J ai démissionné en novembre dernier pour déménager de région j ai eu mes derniers revenu fin novembre et solde de tout compte, mon conjoint et moi sommes pacses depuis 2017, nous avons une petite fille de 5 ans et je suis enceinte de 4 mois, mon conjoint est au chômage depuis juin dernier. Lui touche actuellement environs 1100 euros, je suis sans revenus depuis fin décembre. Je ne comprend pas que le rsa me refuse l allocation, pense t il qu avec 1100 euros par moi on peut vivre à 3et demi, et payé mes consultations et examens de grossesse ??? Je pense faire le recours suite au refus de l allocation. Cela prend t il du temps ??? Merci de m aider...

3 réponses

Bonjour,

"avec 1100 euros par moi on peut vivre à 3et demi, et payé mes consultations et examens de grossesse ???" Ce n'est pas le genre de questions que l'on se pose avant de faire un enfant et avant de démissionner ?
Messages postés
10407
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 février 2020
4 731
Bonjour

Le RSA pour un couple avec 2 enfants est de 1 156,96 € desquels il faut déduire un forfait logement de 163,63 € ce qui fait donc moins que ce que votre conpagnon touche de chômage.

Vous pourrez faire tous les recours vous touchez plus que le rsa donc vous n'aurez pas de rsa.

Quand l'enfant sera né vous aurez les allocations familiales pour 2 enfants et la paje, qui viendront augmenter vos revenus.
Messages postés
1002
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 février 2020
283
En effet, les revenus du foyer sont supérieurs au rsa point.

Bon, tout n'est pas mauvais dans le système français puisque vous serez couverte à 100% à partir du 1er jour du 6è mois de grossesse jusqu'à 12 jours après l'accouchement pour toutes vos dépenses médicales remboursables, en rapport ou non avec la grossesse.
Dossier à la une