Absence contrôle utilisation PCH

Signaler
Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
-
NIKOU83
Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
-
Bonjour,

Je viens aujourd'hui comme l'on dit "pousser un coup de gueule" concernant le manque de contrôle de l'utilisation de la PCH.

Je suis auxiliaire de vie dans une société et m'occupe de plusieurs personnes handicapées ou très âgées. Entre autres, un monsieur atteint d'une maladie rare. Celui-ci est sportif de haut niveau, cela est tout à son honneur. Jusqu'à présent, cela ne l'empêche pas de s'entraîner régulièrement et d'effectuer de nombreux déplacements en France et à l'étranger. De ce fait, il est très souvent absent. Il bénéficie d'un certain nombre d'heures d'aide humaine accordé par la MDPH, à savoir environ 15 heures hebdomadaires. Cela me surprend, étant donné qu'il travaille et que je suis très souvent seule au domicile, ma tâche se limitant à faire du ménage, ce qui n'est pas vraiment le rôle d'une auxiliaire de vie...

Le problème est que, lorsqu'il s'absente, il ne prévient pas ma société et je me rends donc à son domicile où se trouve sa conjointe. Je ne travaille donc pas pour lui mais pour elle, qui ne souffre d'aucun handicap et n'a aucun dossier en cours à la MDPH et pour cause...

Je trouve inadmissible qu'une personne valide profite de la PCH de son conjoint sans aucun scrupule et ceci sans être inquiétée le moins du monde, aucun contrôle n'ayant lieu de la part du département.

J'ai avertie ma société de ce fait et j'attends leur réponse, j'espère qu'ils ne vont pas se contenter de "fermer les yeux", ce serait un comble. J'ai l'intention de refuser de me rendre chez cette personne, j'ai personnellement l'impression d'être inutile et de ne pas faire mon rôle d'aidante qui correspond à un travail que j'ai choisi... sans parler du côté "frauduleux" de la situation.

Voilà ma colère, surtout vis-à-vis de personnes handicapées qui ont réellement besoin d'aide humaine qui n'est pas toujours prise en compte !

Cordialement.

3 réponses

Messages postés
1048
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2020
303
Bonjour,

L'entretien de l'environnement du bénéficiaire est du rôle de l'auxiliaire de vie.

Vous travaillez pour votre employeur.
Ce dernier est lié par un contrat avec son client.

Mais en quoi ceci vous concerne t il?

Ne vous fiez pas à ce que vous pouvez voir ou entendre.
Vous ne connaissez pas la situation de cette personne.

La cdaph étudie attentivement les dossiers reçus.
Tous sont fournis avec un certificat médical et différents bilans.
La mdph se réserve le droit de faire des contrôles sur l'utilisation de ce type de prestation.
Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
4
Bonjour,

Merci pour votre réponse, mais si je peux me permettre, vous êtes bien affirmatif mais visiblement vous ignorez pas mal de choses sur le rôle d'une auxiliaire de vie.
Effectivement, nous nous occupons de l'environnement de la personne concernée mais en aucun cas pendant son absence, cela va de soi ! Cela est bien noté justement sur nos contrats.
La PCH est octroyée à une personne, en aucun cas à ses proches, d'autant plus s'ils sont valides…

Je connais bien la situation de cette personne, je travaille pour son compte depuis un certain temps.

Mon mari étant lui-même handicapé, je sais comment se passent les démarches… et les documents qu'il faut fournir.

Mon employeur m'a contacté d'ailleurs aujourd'hui à ce sujet, cette personne étant sportif de haut niveau, bénéficie d'un statut "spécial" et le département ferme les yeux… J'ai eu confirmation également que lors de ses absences il se doit de prévenir justement mon employeur afin qu'aucune prestation ne soit prévue. Ce qui me paraît tout-à-fait normal, cela nous laisse du temps pour effectuer des prestations chez des personnes qui en ont VRAIMENT besoin.


Donc je ne me fie pas à ce que j'entends mais à ce que je vois oui, et ce que je vois n'est pas très reluisant… Une personne valide qui bénéficie d'une aide alors qu'elle n'en a absolument pas besoin sur le compte d'une personne handicapée absente, je suis désolée mais lorsque l'on a un minimum de droiture, cela est choquant. Si cela ne vous gêne pas, libre à vous, mais cela ne rentre pas du tout dans le cadre de la cdaph qui n'a en sa possession aucune demande ni certificat médical de cette personne.
Je suis AVS à domicile également et votre "coup de gueule" est tout à fait justifié. Les dépenses d'argent public concernent tous les cotisants. Entre les glissements de tâches, et le clientélisme des assos ou boîtes privees qui envoient n'importe qui sur des missions qui sont parfois du grand n'importe quoi, moi aussi suis scandalisée du manque de contrôle.
En militant pour une reconnaissance, valorisation de ces métiers du domicile, je me suis rendu compte que les plus maltraités, sont finalement les plus fragiles, que se soient les personnes handi et/ou âgées, ou les précaires de tout poil qui atterrissent dans le métier d'aide à la personnes vu les besoins et désertification de ce secteur. Et si ON se posait les bonnes questions????
NIKOU83
Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
4 > Chris83
Merci de votre réponse, un peu de soutien ça fait tellement plaisir ! Tant de gens ferment les yeux sur ces comportements… et on me dit que cela ne me regarde pas , c'est magnifique !
On dépense de l'argent pour des personnes qui n'en ont absolument pas besoin, je confirme encore une fois SANS AUCUN CONTROLE au détriment des autres.
Face au coronavirus on voit bien encore une fois que les AVS sont complètement oubliées... Aucune info de mon employeur, si ce n'est de se laver les mains… Affligeant ! Je n'ai pas de masque, plus de lotion hydro-alcoolique, juste des gants de supermarché et on me demande d'aller travailler chez une dame de 98 ans avec une grande déficience respiratoire et oxygénothérapie.
Les médecins donnent des consignes dignes du "bon sens" qui sont complètement ignorées par les employeurs d'AVS. Et ils disent faire dans "l'humain" ! Mettre la vie de personnes fragiles en danger pour faire du fric, moi j'appelle ça de l'inconscience.
J'ai donc l'intention de faire jouer mon droit de retrait, mais le pire est que ce n'est pas uniquement pour moi mais aussi pour les bénéficiaires. On marche sur la tête !
Bonne soirée tout de même et merci encore.
lutttinette
Messages postés
978
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2020
172
Bonsoir je suis tout à fait d’accord avec vous à partir du moment où il n’est pas chez lui.vous n’ avait pas à faire le Ménage Chez quelqu’un d’autre ! Surtout que la PCH est très difficile à avoir!Cordialement Le ménage c’est chez lui et pas ailleurs
NIKOU83
Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
4 > lutttinette
Messages postés
978
Date d'inscription
mardi 25 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mars 2020

Merci également de votre compréhension ! Comme je l'explique plus haut, la situation devient incompréhensible. On veut nous faire culpabiliser en refusant d'aller travailler en sachant qu'on ne peut pas protéger les personnes fragiles. Nous ne sommes pas du personnel soignant donc ce n'est pas grave…
Bonne soirée.
Messages postés
85
Date d'inscription
mercredi 2 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 mars 2020
4
Merci de prendre connaissance des messages ci-dessus, à bon entendeur...
Dossier à la une