Arret maladie cinq mois

- - Dernière réponse :  xler42 - 27 févr. 2019 à 15:41
Bonjour, je suis en arrêt maladie non professionnelle suite à un accident physique depuis cinq mois, et je reprends bientôt le travail.
Entre temps j'ai eu de nombreux soucis, je suis en contact avec un psychologue, après divers tests il me recommande de prolonger l’arrêt en dépression (aucun rapport avec l’arrêt initial).
Et je ne sais pas s’il faut que je reprenne le travail pour une durée de 1 jours minimum (pour faire une coupure avec l’arrêt initial) pour ne pas perdre plus d'argent que j'en perds déjà, ou s’il faut attendre 90 jours tout en travaillant ?

Merci de m'aider
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
5226
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
28 février 2019
548
1
Merci
soit vous êtes en dépression et vous ne pouvez pas travailler .. soit vous ne l'êtes pas et vous reprenez le travail ....

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 26722 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

super la réponse, quand ta vie est un enfer dans ton entreprise et que la rupture conventionnelle est refusé ,que tu te fracture un membre, puis que tu loue le seigneur de cette chance d'abréger quelques temps ta condition de vie misérable dans ton entreprise, et qu'a coté tu as des crédits sur le dos et que tu ne peux pas te permettre de démissionner sans chômage , qu'es qu'il reste à faire ensuite selon toi ?
quel option crois tu envisageable ?
j'aimerais savoir si je dois faire une coupure ou non car si je peux pas assumer mes dettes par la suite autant me pendre tout de suite.
Any--Ly
Messages postés
5226
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
28 février 2019
548 > Marbre -
de suite les grands mots !!

voyez ce que vous suggère votre psy... lui seul peut vous dire ou non si vous pouvez reprendre le travail.
> Marbre -
de contacter un avocat en droit du travail , je n'ai pas les moyens .
Any--Ly
Messages postés
5226
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Dernière intervention
28 février 2019
548 > Marbre -
que vient faire un avocat pour la reprise ou non du travail ?
Commenter la réponse de Any--Ly
0
Merci
Concernant la perte de revenue, si je cumule les mois d’arrêts sans reprises du travail.
Vue que personne n’est en mesure de m'informer là-dessus, le psy m'a conseillé de faire appel à un avocat spécialisé en droit du travail.
Je vais faire simple, 5 mois d’arrêts = pertes de revenue supportables, au-delà de six mois = pertes de salaire plus élevé. (Apparemment)
Du coup je me pose la question, es ce que je dois reprendre une journée le travail pour remettre les compteurs a 0 ou bien faut -il attendre plus du genre 90 jours consécutifs ?
Bonjour,

je ne vois pas l'intéret de saisir un avocat spécialiste du droit du travail, s'agissant d'une analyse concernant le droit de la sécurité sociale !

Ceci dit, vous prenez le problème par le mauvais bout.

Vous vous positionnez clairement dans le cadre d'affections ne relevant pas du régime professionnel. Un arrêt de travail est une inaptitude temporaire totale médicale à tout travail, quel qu'en soit l'origine. Il est de la responsabilité de votre médecin traitant de décider (et non pas vous) de la nécessité de prescrire cet arrêt, de sa durée, du lien ou non avec une ALD, d'en mentionner le motif médical sur le volet destiné au seul médecin conseil.

Vous n'avez donc pas à intervenir dans la décision. Laissez faire votre médecin traitant.

Bonne journée
Si j'en parle c'est que je ne suis pas le seul à avoir fait un burn out dans cette boite, et je ferais tout pour en sortir que sa vous plaise ou non, les pieds devant s’il le faut.
Je n'ai nul besoin de jugements ou de "conseils avisés" concernant mon cas.
Simplement une réponse claire, je ferais tout pour en sortir que sa vous plaise ou non, les pieds devant s’il le faut.
Je n'ai nul besoin "de jugement ou de conseils avisé" simplement une réponse claire concernant ma question, vos avis je m’en tamponne le coquillard.
Tanpis je me débrouillerais tout seul via le médecin du travail.
Au revoir et merci de l’inutilité de vos réponses.
(...)
Je n'ai nul besoin "de jugement ou de conseils avisé" simplement une réponse claire concernant ma question, vos avis je m’en tamponne le coquillard.
(...)

Belle façon de remercier des bénévoles qui passent du temps à essayer de venir en aide.

Eh bien, Monsieur ou Madame, je vous souhaite bonne continuation avec votre avocat spécialisé en droit du travail, qui saura sans nulle doute vous donner une réponse claire....mais surement pas bénévolement.

Je ne vous salue pas.
Commenter la réponse de Marbre
0
Merci
"avoir cumulé au moins 150 heures de travail au cours des trois mois ou des 90 jours précédant les congés maladie "

Donc en gros si je comprend bien , soit je prolonge l’arrêt maladie et je ne perçoit plus d'argent ?
soit je reprend le travail pour 150 heures ou 90 jours et ensuite je me remet en arrêt et je perçoit à nouveau les indemnités journalières ?
(je précise que j'ai 6 ans d’ancienneté en CDI)
Commenter la réponse de Marbre
0
Merci
Bonjour,

"la rupture conventionnelle est refusé et que tu ne peux pas te permettre de démissionner sans chômage , qu'es qu'il reste à faire ensuite selon toi ? "

Vous avez oublié la plus logique des solution à votre problème : trouver un autre emploi, et démissionner.
Et passer à côté de ma cotisation pour le droit au chômage, sans oublier mes indemnités de licenciement ?
On n’est pas tous ultra libéral et heureusement.
Mon chômage et mes indemnités de licenciement je les mérite amplement, j'ai travaillé pour, parfois plus de 70 heures par semaines et dans des conditions indigne.

Sans oublié que cet emploie ma rendu malade.
Commenter la réponse de Komar
Dossier à la une