Logement insalubre, loyer impayé et expulsion [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 26 janvier 2019
Dernière intervention
26 janvier 2019
- - Dernière réponse : maylin27
Messages postés
24219
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2019
- 26 janv. 2019 à 06:20
Je vais été expulsé à la fin du printemps pour loyers impayés. Je ne suis plus solvable.

Le problème est que mon logement est insalubre.

Par intermittence, Il y a un fort brouillard électromagnétique de type champ électrique. Malgré un traitement antifongique annuel, il y a des moisissures et des champignons dans la vmc et la salle de bain. Il arrive que de légères odeurs d'excréments flottent dans l'air. J'ai observé des gaz incolores remonter de la cuvette des toilettes. L'appartement est humide. Il est glacial en hiver, et, il y règne une température étouffante en été. Un parquet recouvre le sol de la chambre. Les murs ont jauni. Les radiateurs ont noirci. La porte d'entrée s'est fissurée, un soir d'hiver, sans raison apparente. Les portes des placards de la cuisine ont commencé à se dévisser régulièrement, puis, ont fini par lâcher. Les porte-fenêtres permettant d'aller sur le balcon s'ouvrent et se ferment avec difficulté. La propreté de l'appartement est impossible à maintenir.

Mon état de santé s'est, lui-aussi, dégradé, mystérieusement, depuis que j'ai emménagé. J'ai passé une visite médicale qui n'a rien révélée de grave. J'ai, par contre , commencé à souffrir de dermatoses, de douleurs musculaires, et d'insomnies.


Après avoir contacté mon assureur au sujet de la dégradation rapide de l'appartement, dès que j'ai eu des difficultés pour payer les cotisations, il a résilié le contrat de façon unilatérale. J'ai prévenu le propriétaire. Lorsque j'avais fait l'état des lieux d'entrée, l'appartement avait, pourtant, l'air sain et en parfait état. Après un examen minutieux, je me suis aperçu qu'il avait été refait, juste avant mon arrivée, avec des matériaux de récupération.

Il se pourrait qu'il y ait des malfaçons. J'ai noté l'existence de dégradations discrètes sur la façade extérieure de l'immeuble. (Revêtement du mur effrité, béton armé fissuré par le gonflement de tiges d'acier de l'armature rouillée, ...)


Mes difficultés personnelles ajoutées aux pressions subies, à la dégradation accélérée de l'appartement, et aux insomnies engendrées par l'insalubrité font, que j'ai fini par craquer, et, par détériorer une cloison en donnant des coups de pied.

Que faire pour que les choses se passent au mieux ?
Ma responsabilité peut-elle être engagée ? Avec quels risques pour moi ?
Faut-il demander un constat d'insalubrité ? Contacter le conciliateur de justice ?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
24219
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 février 2019
7793
0
Merci
bonjour,
a lire avec attention......
http://www.commentcamarche.net/contents/ccmguide/ccmcharte-respect-autrui.php3#politesse
Ensuite, nous vous répondrons.....
Bonne journée

Commenter la réponse de maylin27
Dossier à la une