Viabilisation de parcelle

Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2018
Dernière intervention
7 décembre 2018
- - Dernière réponse :  klavasol - 8 déc. 2018 à 21:28
Bonjour, Voici ma question. Une grande parcelle constructible rectangulaire a été viabilisée (eau, égout, edf, téléph), en bordure de parcelle, par son propriétaire. Ce propriétaire a ensuite divisé cette grande parcelle en deux parcelles carrées, égales, appelons les A et B. Les regards et bornes d’arrivées des réseaux installés à l’origine (pour une seule parcelle), se trouvent du fait de la division, situés en limite de A, à quelques mètres de B. Puis, un acheteur a acheté B, y a construit une maison en se branchant sur les regards et bornes proches. A est encore à vendre. Pensez-vous que si l’on achète A pour construire, on puisse se brancher sur les mêmes regards et bornes ; en somme, peut-on considérer A comme viabilisée si le voisin s’est déjà branché sur les arrivées ; le vendeur l’affirme ; la mairie «botte en touche». Est-ce que quelqu’un peut m’éclairer ? Est-ce qu’un texte envisage ce cas ? Merci pour votre aide. Bien à vous.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
16234
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
sur quelle parcelle ( réellement ) se trouvent ces regard et ces bornes ???

klavasol
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2018
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
Bonsoir dany311, merci de vous intéresser à mon problème. Ces regards et bornes se trouvent sur A, sans aucune ambiguité.
dany311
Messages postés
16234
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
-
alors si vous achetez ; vous aurez une servitude de B
klavasol
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2018
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
Bonjour dany311, merci pour votre réponse. Mes connaissances dans ces domaines étant limitées, j'ai cherché la définition de "servitude". Dois-je comprendre que, si j'achète A, B ne peut m'interdire de brancher A sur les arrivées en regards et bornes existants, mais que ces arrivées existantes deviennent communes et que j'aurai (tout simplement) la charge de consentir à B l'usage de ces regards et bornes ?
Dans ma question d'origine, il y en avait une autre : pensez-vous que les prestataires, quant à eux, puissent refuser de faire ces branchements de A sous prétexte qu'il y a déjà ceux de B, à savoir son compteur edf, son compteur eau... etc dans ces regards et bornes ? Merci à vous.
dany311
Messages postés
16234
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
> klavasol
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 6 décembre 2018
Dernière intervention
7 décembre 2018
-
Dois-je comprendre que, si j'achète A, B ne peut m'interdire de brancher A sur les arrivées en regards et bornes existants, mais que ces arrivées existantes deviennent communes et que j'aurai (tout simplement) la charge de consentir à B l'usage de ces regards et bornes ? , tout à fait , vous devrez laisser à B un accès libre

pensez-vous que les prestataires, quant à eux, puissent refuser de faire ces branchements de A sous prétexte qu'il y a déjà ceux de B, à savoir son compteur edf, son compteur eau... etc dans ces regards et bornes ? Merci à vous. , ce sera à voir avec eux
Merci à vous, dany311, d'avoir répondu à la première partie de ma question. Merci, vraiment pour votre réponse et la rapidité. Cordialement.

Je maintiens la 2e partie de ma question, notamment concernant le branchement Edf, au cas où quelqu'un connaîtrait bien les règles de ce fournisseur. Je résume : une borne (ou coffret) Edf peut-elle servir de départ à l'alimentation de deux parcelles (avec deux compteurs bien sûr). Cordialement.
Commenter la réponse de dany311
Dossier à la une