Rachat de soulte

- - Dernière réponse : Ulpien1
Messages postés
3007
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
- 7 déc. 2018 à 18:55
Bonjour, ma seur et moi avons hérité de nos parents (décédés en 2013 et 2014) d'une maison en indivision. Je souhaite racheter la part de ma soeur (handicapée et dont je suis le tuteur). Le juge de tutelle a estimé le bien à 100 000 €, étant copropriétaire des 5/9, le montant que j'ai à racheter s'élève à 44 445 €.
A combien vont s'élever les frais de notaire et qui doit les payer ? Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
28377
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
17 décembre 2018
0
Merci
A combien vont s'élever les frais de notaire ...................................
S'agissant d'une cession de droits indivis faisant cesser une indivision successorale , il sera perçu un droit de partage au taux de 2.50 % sur la valeur totale du bien soit sur 100000 €.
Le notaire vous précisera le montant des frais d'acte.

............ ...............................................................et qui doit les payer ?
Les 2 membres de l'indivision.
Phil2875
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Bonsoir
Merci pour votre réponse. Le notaire que j'ai contacté indique que les frais de la vente se monteront à 4 400 €, je cite : "Ils sont calculés sur la totalité du prix de vente car c'est une licitation qui fait cesser l'indivision", et qu'ils sont à ma charge en tant qu'acquéreur : "les frais peuvent être partagés si le partage est signé dans les 10 mois du décès (car cela évite de faire une attestation immobilière) mais après seul l'acquéreur prend en charge ces frais". Qu'en pensez-vous ?
condorcet
Messages postés
28377
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
17 décembre 2018
> Phil2875
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Qu'en pensez-vous ?
N'ayant aucun jugement de valeur à porter sur une décision prise par autrui, je ne puis que vous confirmer mon message précédent.
Phil2875
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Bonjour. Merci pour votre réponse. Je ne demande pas un jugement de valeur, mais je veux simplement savoir quelle est la règle : est ce une licitation (vente aux enchères ?), le délai de 10 mois concernant les frais ?
condorcet
Messages postés
28377
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
savoir quelle est la règle
Une licitation est une forme de partage par lequel l'un perd la propriété de ses droits moyennant paiement par son co-héritier.
Dans l'opération cesse une indivision.
Les frais sont communs donc partagés.
Phil2875
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Bon OK, et ce délai de 10 mois ?
Commenter la réponse de condorcet
Messages postés
3007
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
Vous mettez en doute ce que vous a dit le notaire?
Ce délai de dix mois résulte des dispositions combinées des articles 28, 29 ,33 et 69 du décret du 4.1.1955, dispositions relatives au délai de 4 mois dont dispose le notaire après sa saisine par les héritiers pour établir l'attestation immobilière et du délai de six mois pour effectuer la déclaration de succession.
Si le partage - à l'occasion je précise que le terme de licitation est un terme galvaudé lorsqu'il s'agit d'un rachat de part par un indivisaire successoral- est effectué dans le délai de dix mois précité, il n'y a pas besoin d'attestation immobilière.
Phil2875
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Rebonjour. Non je ne mets pas sa parole en doute j'essaie de comprendre. Le notaire justifie le fait que les frais sont à ma charge par ce délai de 10 mois passés. L'interlocuteur précédent (Condorcet) m'écrit que les frais sont partagés mais vous confirmez le bien fondé de ce délai. Pour moi ces deux affirmations sont contradictoires. Qu'en est -il exactement ? j'aimerais être fixé.
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
3007
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
Vous lisez -ou interprétez- très mal ce que l'on vous dit; Aussi ai-je des doutes sur ce que vous attribuez au notaire.
La réponse de Condorcet et la mienne ne sont pas du tout contradictoires, et ce pour une raison bien simple c'est que nous ne répondons pas à la même question, lui sur l'imputation des frais, moi sur le fondement juridique du délai de dix mois. Ce n'est pas du tout la même chose.
Le délai de dix mois permet d'éviter les frais de l'attestation immobilière si le partage de l'indivision successorale est effectué durant ce laps de temps.
Pour la répartition des frais, dès lors qu'il s'agit d'un partage -rachat de part par l'un des indivisaires- les frais sont à la charge de l'acquéreur sauf accord entre les parties, ou partagés entre cédant et cessionnaire seulement si l'opération met fin à l'indivision.Si l'acquéreur était un tiers à l'indivision, les frais seraient entièrement à sa charge quel que soit le cas.
Phil2875
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Donc dans mon cas je suis indivisaire, l'opération mettra fin à l'indivision donc les frais devraient être partagés ?
Phil2875
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 5 décembre 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Pouvez-vous répondre à ma dernière question ? Merci.
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
3007
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Dernière intervention
17 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
La réponse est dans mon message N°9
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une