Comment renoncer à son bien lors du divorce

Signaler
-
 Guyguy 110 -
Bonjour, avec mon mari nous sommes entrain de voir pour faire les démarches afin de divorcer par consentement mutuel. Mon mari va quitter notre maison mais afin d'etre certain que nous serons mon fils et moi à l'abri il souhaite renoncer a sa part de la maison et tout me laisser. Partout je lis qu'il il y a une liquidation des biens ... Or si c'est vraiment le cas je n'aurai jamais les moyens de lui payer sa part qq mois meme si il me redonne la somme apres ? Il y a t"il un moyen type attestation de renonciation d'un bien ou autres ? Que doit on faire ?
Quoiqu'il arrive j'ai pris rdv chez le notaire mais cette situation me stresse et je ne peux pas attendre de le voir
Merci à vous pour vos reponse

2 réponses

Je suis dans la même situation que QUINTA mais de l'autre côté (je suis le mari). J'ai décidé de tout laisser à mon épouse (Maison - meubles - voitures.......). Notre avocat a pris note de mon désir de tout laisser à mon épouse mais il a exigé que je fasse une renonciation devant notaire. Aujourd'hui, le notaire a eu beaucoup de mal à accepter ma décision de "tout laisser" et de prendre à ma charge toutes les dettes quelles qu'elles soient, il a fait les comptes de tous nos avoirs (Actif et passif soit valeur maison, comptes bancaires, meubles, voitures, dettes.....) et m'a Annoncé "gentiment" que celà allait prendre beaucoup de temps d'une part et que celà couterait en émoluments, fais, taxes et impôts divers (et oui, même dans une situation comme celà il faut payer un impôt sur ce que vous avez acquis et payé déjà des impôts chaque année) la modique somme de 4800 € !!!!!
Donc, attention il faut savoir qu'en cas de divorce vous n'êtes plus libre de gérer votre bien comme vous l'avez choisi. On comprend alors aisément qu'un divorce par consentement mutuel (pas rémunérateur pour les notaires et les avocats car trop simple) se transforme en guerre des tranchées entre les époux (la procèdure devient longue et les sous rentrent encore plus dans la poche de ces messieurs).
Enfin, pour que vous compreniez mieux le montant de 4800 € de "frais divers" il faut savoir que notre patrimoine (tout compris avec maison, argent meubls, voitures.....) s'élève à 150000 €.
Bon courage.
Messages postés
4142
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
937
Et bien, il n'y va pas par 4 chemins, ce notaire !! En aucun cas il n'a, en dehors de son rôle de conseil, à gérer vos décisions à votre place ... Et, pour mieux dire, pour 1600 € en tout, ma liquidation a été décidée : débrouillez vous pour que le tout fasse O ! Avec maison à moi, travaux commencés par mon ex-mari, son fonds artisanal à lui, dans lequel je me chargeais de l'administratif, un héritage ayant servi à la communauté, terrain commun etc etc ... !
Ce n'est pas le notaire qui a fait des problèmes quelconques, il a fait des comptes d'apothicaire pour arriver à ce que nous voulions !
C'est le J.A.F. ! lors de la courte audience de divorce ! commentaires courroucés à l'égard des avocats, sur cette façon de procéder à des liquidations de bien O + O = O !! plus de temps à leur parler de ça qu'à nous demander à nous, perplexes, si nous étions donc toujours d'accord pour divorcer, 31 secondes et signer ! J'aurais par contre pensé qu'elle nous aurait au moins posé la question à chacun : êtes-vous bien d'accord sur cet acte de liquidation ? afin de s'assurer qu'il n'y avait pas eu pression ou autre ... Mais non !

Et c'est pour avoir appris en sortant que le mari de Mme la Juge était notaire que les avocats ont laissé sous-entendre que cette manière de procéder leur était défavorable, sans préciser en quoi, mais eux semblaient se comprendre ?

Donc, votre notaire n'a pas à juger, lui, de la façon dont vous disposerez entre vous de vos biens ! De là à prétendre que ce sera plus long, et plus cher, etc ... demandez lui de vous faire le détail des frais qu'il vous demande afin de vérifier .

--------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
Bonjour je suis en phase de réconciliation avec ma femme mais elle a peur pour plus tard. Je lui ai propose daller devant un notaire et de lui signer un papier comme quoi je lui permettait de racheter notre futur maison a hauteur du crédit et non a sa valeur immobilière en cas de divorce. Pouvez vous me dire si c possible merci
Messages postés
4142
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
937
Bonjour ,


Votre futur ex-mari souhaite que vous et votre fils restiez dans votre maison à tous ? Il le dira au notaire, qui fera la liquidation de biens en fonction de ce que vous décidez tous les deux ... C'est un acte, notarié, donc véridique ! Et ne vous inquiétez pas, si votre mari dit vrai, entre les années où vous avez élevé l'enfant, donc travaillé pour lui, ce qui a une valeur en compensation, le notaire va s'arranger pour faire ( en gros ) 0 + 0 = Rien n'est dû à personne !

---------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
Bonjour,
Mille mercis pour ce message qui je l'avoue me rassure un peu . J'attends donc le rdv chez le notaire avec impatience et moins d'appréhension
Bonne journee
Dossier à la une