Vice-caché camping-car ?

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 25 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
- - Dernière réponse : Marley-18
Messages postés
6656
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
10 décembre 2018
- 25 nov. 2018 à 19:48
Bonjour,

Nous avons acheté un camping-car dans la concession X fin décembre 2017 qui a garantie de 12 mois. A l’achat le véhicule démarrait mal, il fallait s’y reprendre une 2e fois pour qu’il démarre, la concession m’a rassurée en disant que ce n’était pas un problème puisque ce n’était que les bougies de préchauffage à changer et nous a fixé un rdv pour mi-janvier 2018 afin de les changer.

Lorsque nous avons rendu le CC pour réparation, nous avons dû attendre 2 mois pour le récupérer ! Car finalement on nous annonce que ce n’était pas un problème de bougies de préchauffage puisqu’il n’y en avait pas ! Et lorsque je l’ai récupéré, il démarrait toujours aussi mal, le concessionnaire m’avoue même que l’ancien propriétaire avait le même problème pour le démarrer mais que cela ne le dérangeait pas…

De plus, après avoir récupéré le camping-car, lors de notre première sortie en avril 2018, le camping-car a fait des à-coups/désaccélérations successives sur la voie express nous contraignant à nous arrêter car dangereux et des véhicules nous suivaient.

Dès lors lorsqu’on a parlé de ces problèmes à la concession, le concessionnaire a fait la sourde oreille et a cherché à gagner du temps. Nous avons dû envoyer un courrier recommandé au patron de la concession pour qu’enfin on nous dise de ramener à nouveau le CC fin août 2018.

Il est resté à nouveau 2 mois au garage et lorsqu’on l’a récupéré, on nous a dit que tout fonctionnait normalement alors que c’est complètement faux, les problèmes ne sont pas réglés. Je crois plutôt qu’on se fiche de nous car ils ne savent pas comment régler ces problèmes…

A partir de ce moment là, nous demandons un remboursement intégral du CC. En réponse, la concession nous propose un échange avec un véhicule semblable qui est affiché 5000€ de plus que celui que j’ai acheté, la concession me demande alors une participation de 1500€. Or selon l’article L211-11 « Le vendeur doit mettre en œuvre gratuitement la solution et il ne peut réclamer aucun paiement à l’acheteur. »

Ce véhicule ne nous intéresse pas et nous demandons à nouveau le remboursement du CC.
Le patron de la concession répond qu’il ne donnera pas suite à notre demande mais il insiste pour l’échange en précisant que soit disant il allait recevoir d’autres CC sur le parc d’ici quelques semaines qui pourraient peut être nous plaire et en attendant il propose de nous prêter gracieusement un CC (pour info : la garantie de mon CC finit le 21 décembre 2018).

Sa proposition ne nous intéresse pas, le courant ne passe plus et on ne veut plus avoir affaire avec eux, on veut juste être remboursé pour pouvoir trouver un autre CC dans une autre concession.

Les questions que je me pose :

- Est-ce qu’il y a vice-caché ?
- Est-ce que ca vaut le coup de lancer une procédure judiciaire pour récupérer l’argent du CC ? Sachant que j’ai une protection juridique avec mon assurance.
- Faut t’il que je fasse appel à un expert et comment ça se passe ?
- Si procédure judiciaire, puis-je demander des dommages et intérêts et un préjudice pour les 4 mois d’immobilisation du CC au garage sachant que je l’ai peu utilisé le reste de l’année car trop de problèmes avec ce CC car en plus des problèmes cités : les sondes fonctionnent mal, l’antenne parabole ne pivote pas, le chauffage ne fonctionne pas, le panneau digital de contrôle de la cellule n’affiche plus rien parfois, fuite du réservoir d’eau propre sous le CC..
- Est-ce qu’il a le droit de proposer un échange tout en me demandant de rajouter une somme d’argent de ma poche ?
- Est-ce que c’est dans mon intérêt d’accepter sa proposition de prêt d’un CC ou d’insister pour le remboursement en passant par la justice ?
- Est-ce que malgré tous les points cités, le concessionnaire a-t-il quand même des chances de gagner quand même contre moi lors d’un procès ?

Merci pour vos réponses,
Cordialement,
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
6656
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
10 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Est-ce qu’il y a vice-caché ?

Il vous appartiendra de le prouver et pas par une expertise amiable mais JUDICIAIRE..si vous avez une PROTECTION juridique, il est temps de l'activer, elle mandatera un avocat qui engagera la demande d'expertise auprès du tribunal.

Sachez que cette procédure longue et coûteuse ne garantit pas que vous aurez gain de cause, mais si vous ne faites rien..vous ne saurez pas.
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une