Avec ma proprio rien ne va ! Besoin d'aide !

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 20 novembre 2018
Dernière intervention
20 novembre 2018
- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
22013
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
9 décembre 2018
- 20 nov. 2018 à 19:02
Bonjour! Avec mon conjoint on a emménagé en septembre dans un studio sous la loi Alur (meublé) au début tout se passait très bien et les problèmes s’enchaînent de plus en plus...

Notre studio se situe dans le jardin de notre proprio, nous partageons un garage (qui n'est pas dans le bail) et la même adresse ce qui veut dire que je n'ai pas mon courrier car elle le prend et me le donne 3 jours plus tard, elle refuse que j'installe ma propre connexion internet, elle me surveille et raconte tout à mon conjoint, et me réclame une clé de la porte de derrière,je n'ai pas vraiment d'intimité, bref, tout ça pour un 25m² qui nous coûte une fortune !

Le vrai problème aujourd'hui c'est que madame veut refaire le bail car madame se plaint de payer trop d’impôts, elle voudrait passer le logement meublé en logement nu et mentir sur le bail pour payer soi disant moins d’impôts et nous rajouter la redevance télé que nous ne payons pas dans un meublé et une nouvelle assurance qui nous coûtera probablement plus cher

Je lui ai donc expliqué que je n'étais pas d'accord que je n'allais pas signer ce nouveau bail, que c'était une fraude, que ce n'était pas mes meubles, que je n'allais pas mentir à l'assurance etc... Au début elle m'a simplement dit que si c'est comme ça je retire mes affaires du garage qui n'est pas inclu dans le bail ensuite elle m'a dit qu'elle augmenterai le loyer pour finir par me menacer de me mettre dehors moi mais pas mon conjoint si je ne voulais pas signer le nouveau bail, car oui, elle favorise mon conjoint depuis le début mais lui il n'y connait rien en paperasse et administration
Elle ne cesse de se plaindre de gagner trop peu par mois car elle n'a pas de CDI alors que moi et mon conjoint payons 550€ de loyer sur un salaire de 1100€ et veut me faire culpabiliser comme quoi ça serait de ma faute si elle perd trop d'argent

Je voudrais savoir, en tant que locataire, ce que je pouvais faire, à qui je devrais en parler, qui je devrais contacter, je n'y connais rien aux impôts qu'elle paie et ça ne me regarde pas, je veux juste payer mon loyer et qu'on me laisse vivre tranquille

Merci, tout renseignement me serait utile
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
9353
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
9 décembre 2018
4
Merci
Bonjour
Ne vous laissez pas impressionner.
Refusez tout nouveau bail c'est illégal.
En effet vous devez débarrasser le garage de vos affaires.
Mais vous pouvez changer les serrures et ne pas lui donner de clé. Vous êtes chez vous et le bailleur n'a pas le droit d'entrer sans autorisation.
Arrêtez de parler avec cette femme qui se plaint. Ne lécoutez plus. Payez le loyer.
Ne signez rien et votre conjoint aussi ne doit rien signer.

Vous pouvez prendre contact avec l ADIL pour mieux connaître vos droits et vous défendre.

Merci anemonedemer 4

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14295 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
22013
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
9 décembre 2018
2
Merci
bonjour,

.../... et vous devez disposer de votre propre boite aux lettres !

Un bail ne se refait jamais.. et encore moins pour en faire un faux !


"........ elle m'a dit qu'elle augmenterai le loyer"
Si une révision de loyer est prévue dans votre contrat de location, elle peut effectivement en faire une, annuellement.

https://www.anil.org/outils/indices-et-plafonds/tableau-de-lirl/

bail signé en sept. 2018 --> dernier trim. connu à cette date = trimestre 2
loyer actuel HORS CHARGES = 550 €
indice 2° trim. 2018 = 127,77
calcul du nouveau loyer en sept. 2019 :
550 € / 127,77 x indice du 2° trim. 2019 (qui sera connu mi-juillet 2019)


"....... pour finir par me menacer de me mettre dehors"
Un bailleur ne peut pas "virer" son locataire sur un coup de baguette magique !
Pour la fin du bail, pour seulement 3 motifs et avec un préavis (de 3 mois pour un meublé) :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929


https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 20 novembre 2018
Dernière intervention
20 novembre 2018
0
Merci
Re bonjour et merci pour vos réponses qui m'ont beaucoup aidé!

Aujourd'hui elle nous dit que on n'a plus le droit de se servir du garage qu'elle nous avait gentiment proposé au début mais continue de vouloir négocier à propos du bail, en fait elle nous fait du chantage et pense que nous retirer le garage nous fera changer d'avis mais je reste sur ma position que le bail est très bien comme il est, et que ses problèmes financiers ne me concernent pas
djivi38
Messages postés
22013
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
9 décembre 2018
-
Le garage ne figurant pas sur votre contrat de location, vous le débarrassez de toutes vos affaires (comme dit post1) : il n' y a pas de discussion possible. Elle met fin à vos arrangements, mais comme il n'y a rien d'écrit... elle en a le droit.

"....... mais continue de vouloir négocier à propos du bail......."
Il n'y a rien à "négocier" autour d'un bail. Il reste comme il a été établi à la signature et ne cessera que par un congé d'une des parties donné - en bonne et due forme - à l'autre partie.
Essayez d'éviter de lui parler...

(vous avez vu post 2 pour le calcul de la révision du loyer j'ai rajouté en gras "hors charges" ?)

RÉVISION DU LOYER :
- Un loyer peut être révisé chaque année (à la date anniversaire du bail OU à une autre date mentionnée sur le bail) SI et uniquement SI la révision est prévue sur le bail (si possible avec indice & trimestre de référence).
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13723
https://www.insee.fr/fr/information/1300612
article 17 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 modifiée.
- En l’absence de la mention de révision sur le bail, il est illégal de procéder à une révision et donc, le loyer restera le même pendant toute la durée d’une même location.
- une révision n'est pas rétroactive : si le bailleur ne l'a pas faite dans l'année qui suit la date où elle aurait pu être faite, le bailleur est réputé y avoir renoncé.
L'augmentation de loyer qui résulte d'une révision en cours de bail ne prend effet qu'à partir du jour de l'ENVOI de la demande du bailleur (courrier R+AR ou demande remise en main propre contre signature et copie).

cdt.
Commenter la réponse de MaryeQueen
Dossier à la une