Peut on se faire squatter sa maison pendant une courte absence d'1 à 2 heures?

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 8 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2019
-
 pablo4321 -
bonjour,

Est il possible de se faire voler sa maison pendant une courte absence 1 à 2 heures?

Je suis inquiet, lors d'une conversation avec des amis, ils m'ont dit qu'on pouvait se faire voler sa maison rien qu'en s'absentant dans la journée, c'est à dire on revient chez soi, il y a des gens qui se sont installer chez vous et ils vous empêchent de rentrer chez vous.
Et aprés vous devez prendre un avocat pour les expulser, en attendant vous êtes à la rue.

J'ai dit à mes amis que c'était pas possible, ils m'ont dit que si.

Alors voilà je viens sur le forum pour avoir une réponse juridique.

Merci pour vos réponses,
Pablo

6 réponses

Bonjour ,
après 48 heures d'occupation , c'est vrai .

Non
Les 48h ne s'appliquent pas à votre résidence principale. La durée de flagrance a été etendu au delà des 48h.
bonjour, Si la durée d'occupation par les squatters est inférieure à 48 heures, il faut de suite faire intervenir la police, et ils seront mis dehors.

S'il y a plus de 48 heures, alors là, ce sera plus compliqué.

Reste à avoir une maison ou un appartement. où il ne soit pas trop facile d'y pénétrer.

Si on a un chien, il aboiera lorsqu'il détectera que quelqu'un est près de la porte c'est plus gênant pour les squatters, mais on peut aussi laisser une radio fonctionner, ça laisse supposer une présence humaine, ou des lumières lorsqu'il est tard.

En général les squatters repèrent des maisons ou logements inhabités, justement pour pouvoir s'installer tranquillement et avoir la paix.
Messages postés
20207
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2020
7 843
Aucune chance de se faire squatter sa maison en s'absentant 2 heures...

Par contre, si vous ne verrouillez pas votre maison et que vous vous absentez pendant 2 heures, le vrai risque est surtout de la retrouver vidée.
bonjour,

"Sauf que comme tout le monde, vous ne comprenez pas le vrai sens de cette loi.

Les squatteurs ne 'volent' pas la maisons. Il deviennent locataires. En tant que tel, ils doivent payer un loyer.
Si ils ne payent pas, alors, il faut lancer des démarches d'expulsions (qui malheureusement prennent des années) ainsi que les saisies par huissiers (qui n'aboutiront pas car insolvables).
"


Non, mais juridiquement j'aurai voulu lire de mes yeux la loi comme quoi un squatteur devient de force le locataire du propriétaire de la maison sans son consentement?
ça j'aimerai bien lire cette loi????

Alors par chance cette gentille loi ne s'appliquerait que sur la résidence secondaire, sur la résidence principale, on a donc le droit de prendre des vacances pendant 1 mois et si en revenant on trouve des squatteurs on a donc le droit d'appeler la police, sur la résidence principale, on ne se retrouve pas sdf au profit des squatteurs?

Finalement en suivant ce raisonnement, par exemple on possède 2 voitures, une voiture qu'on utilise quotidiennement et une 2ème voiture qu'on utilise occasionnellement, si un voleur vole la 2ème voiture d'aprés cette logique il pourrait dire qu'il loue gratuitement la voiture sans le consentement du propriétaire.

Merci de vos réponses,
Pablo
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 8 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2019

bonjour,

Je croyais vraiment que c'était n'importe quoi ce que m'ont dit mes amis.
C'est incroyable.
Ca voudrait dire que les squatteurs ont plus de droit que nous????
Là j'en reviens pas.
Et il y a un numéro de loi pour les 48 heures d'absence?
Aprés c'est le propriétaire qui doit prouver son emploi du temps?
c'est fou!!
Les squatteurs ils vont dire à la police, le propriétaire s'est absenté 3 jours, donc on a le droit de lui voler sa maison?
Avec mes amis, je leur disais que j'allais prendre des vacances comme je n'en avais pas pris depuis longtemps, je voyais un mois de vacances.
Là je reste baba, des squatteurs ont plus de droit que le propriétaire!!!
j'hallucine complétement!!

Merci pour vos réponses
Messages postés
20207
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2020
7 843
donc on a le droit de lui voler sa maison?
Sauf que comme tout le monde, vous ne comprenez pas le vrai sens de cette loi.

Les squatteurs ne 'volent' pas la maisons. Il deviennent locataires. En tant que tel, ils doivent payer un loyer.
Si ils ne payent pas, alors, il faut lancer des démarches d'expulsions (qui malheureusement prennent des années) ainsi que les saisies par huissiers (qui n'aboutiront pas car insolvables).
Et oui, en France, les locataires ont tous les droits face au propriétaire.

A noter aussi qu'il ne suffit pas de 'squatter' la maison, il vaut en prendre possession en ouvrant des abonnements (électricité, téléphone).

Le coeur de ce problème vient de ce qui est pour moi une aberration, à savoir que le contrat de bail puisse être oral. Et est donc en place pour protéger les locataires (généralement plus faibles psychologiquement) qui y ont recours.

Entre autre de ce que j'ai entendu, cela concerne principalement les résidences secondaires.
Dossier à la une