Frais de notaire - différence théorique et réel

Phram 2 Messages postés samedi 8 septembre 2018Date d'inscription 8 septembre 2018 Dernière intervention - 8 sept. 2018 à 04:28 - Dernière réponse : Phram 2 Messages postés samedi 8 septembre 2018Date d'inscription 8 septembre 2018 Dernière intervention
- 8 sept. 2018 à 18:18
Bonjour,
Mon frère et moi sommes les deux seuls héritiers de notre maman qui vient de décéder.
La succession comprend 300000 € de bien immobilier, et 54000 de comptes bancaires.
un notaire nous indique que les "frais administratifs à titre d'information" s'élèveront à :
notoriété : 800€
attestation immobilière 4000€
déclaration succession : 3500€
ce qui n'a aucun rapport avec le montant des émoluments prévus par la loi pour ces actes tarifés.
Pouvons nous réclamer de ne régler que les montants prévus ( 69.23€ TTC par ex pour la notoriété) ?
merci de votre attention :)
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour

Le coût d'un acte de notoriété, TVA comprise, est actuellement fixé à 69,23 euros TTC (tarif 2018).

Ce ne sont que les émoluments d'acte


II vous a donné une estimation, ce n'est pas forcément ce qu'il prendra.
Demandez lui pour vous rassurer.

Voici ce je viens de payer avec un notaire qui est un pur bonheur, oui oui cela existe et il est pourtant superbement installé dans un quartier chic de Paris.

Pour deux,

114.09 d’émoluments de formalités
57.69 d’émoluments d'acte
25 euros de droit d''enregistrement
34.36 de TVA
Total 231.14

S'y ajouteront s'il y a lieu les frais relatifs à un testament et à l'inventaire.

Le reste me semble dans les clous et approchant de ce que j'avais payé au premier décès, il y a quelques années, la succession était dans le même ordre.

Par contre l'ancien notaire au moins 500 de mémoire, nous avait assommés sur la notoriété et avait tardé à l'établir mais le défunt avait été en liquidation judiciaire et était séparé de fait.

Cordialement.

Merci Jean 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13434 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Jean
Ulpien1 2061 Messages postés vendredi 2 mars 2018Date d'inscription 22 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par Ulpien1 le 8/09/2018 à 09:49
0
Merci
Bonjour
Ce que vous évoquez comme prix et ce que vous ne savez pas-Jupiter ne le savait pas non plus lorsqu'il a voulu modifier les tarifs des professions réglementées- c'est que 69,23 euros n'est que le coût de rédaction de l'acte. Mais à ce coût s'ajoute de nombreux frais ,variables d'un cas à l'autre, tels que droits fiscaux, formalités , débours.
Pour le reste je rejoins ce que ditJean, avec toutefois une précision: lorsque le notaire parisien établit un acte de vente pour un appartement de Par exemple 700000, le notaire de province lui établit un acte pour 120000 euros. en conséquence le montant des émoluments n'est pas comparable , ce qui permet au notaire parisien de faire une fleur , alors que le notaire rural ne le peut pas.De cela aussi , Jupiter n'en avait cure. on a maintenant compris pourquoi.
Commenter la réponse de Ulpien1
Phram 2 Messages postés samedi 8 septembre 2018Date d'inscription 8 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par Phram le 8/09/2018 à 18:18
0
Merci
Bonjour,
Jean et Ulpien1, je vous remercie pour vos deux réponses rapides.

En fait, quand on lit par exemple sur le site notaires.fr :
"Parce que le notaire remplit une fonction d’intérêt public, la rémunération au titre du service notarial est strictement réglementée et fait l’objet d’un tarif . Les clients conservent donc la garantie d’une rémunération prévisible et transparente.­"
et qu'il s'en suit le mode d'emploi pour retrouver les tarifs des 3 documents (notoriété, att immobilière et droit de succession), on a le sentiment qu'on va pouvoir, comme annoncé, connaitre le tarif de manière transparente.

Or ce n est pas le cas puisque différentes choses sont ajoutées ensuite sans qu'on puisse le prévoir. (droits fiscaux, formalités , débours.. pour reprendre les propos d'Ulpien1.)

On est donc semble t-il totalement soumis à la déclaration du notaire. Combien va t-il demander au final ? Aurons-nous la chance de tomber sur un notaire "qui est un pur bonheur" comme celui de Jean ? l’aléatoire en la matière n'est pas rassurant.

Et comment se fier à son honnêteté (celle du notaire, pas de Jean...), lui qui a directement ajouté la déclaration de succession aux deux autres actes nécessitant l'intervention du notaire alors que l'on peut tout à fait la faire soi-même ? A 3500 euros la déclaration, je vais faire l'effort de trouver les informations pour la rédiger moi même !

Suite à un décès, on est fragilisé or c'est précisément le moment où il faut ouvrir grand ses yeux face aux pompes funèbres, puis au notaire...
Heureusement que le net et ses forums nous apportent une aide précieuse.
Commenter la réponse de Phram

Dossier à la une