Préavis de départ

- 4 juil. 2018 à 11:53 - Dernière réponse :  Mava - 9 juil. 2018 à 20:20
Bonjour,

Je pense que j'ai un "léger" problème avec mon proprio actuel. Je vous explique.

J'ai 24 ans, j'habite dans une colocation à Nice au 14 boulevard de la Madeleine depuis début mars et travaille à Cannes.
En arrivant, je me suis rendue compte que le montant demandé pour la caution ne respectait pas la loi (1000€ pour un loyer de 450 CC pour une chambre de 9m² dans une coloc), et que le bail comportait pas mal de fautes ou erreurs.

J'ai décidé de déménager afin de me rapprocher du boulot (Cannes) et parce que cette colocation ne me convient pas du tout, ça arrive, et dans tous les cas, je n'ai pas besoin de lui motiver mon départ si je ne le souhaite pas.

Je lui ai dit par mail et sms que je pensais déménager pour fin août car il me demandait si j'allais rester cet été et pour septembre.

Par mail je lui ai ensuite indiqué que j'avais des visites de prévues bientôt et que pour l'instant c'était ok pour moi pour qu'il cherche quelqu'un pour début septembre et que je parte le 30 août (il me demandait également), mais que je le tenais au courant de mes recherches. Soit dit en passant, on est début juillet, mon préavis est d'un mois, et je ne lui ai JAMAIS envoyé le fameux courrier en lettre recommandée avec AR car j'attendais d'avoir trouvé mon nouvel appartement. J'ai vérifié sur internet et sauf erreur de ma part, le préavis n'est valable que s'il est envoyé papier en lettre recommandée avec AR, OU par huissier OU remis en main propre contre signature c'est bien ça ?

L'autre jour je lui dis que j'avais sans doute trouvé un appartement (magnifique !) mais qu'il n'est libre qu'en octobre. Et il me répond tout naturellement qu'il a déjà loué ma chambre au 1er septembre !

Je lui ai dit que je ne lui avais pas donné mon préavis, et qu'il me fallait une chambre, et il me répond le mail ci-dessous.

Je suis toujours restée calme dans tous les messages que je lui ai envoyé.

Que puis-je faire dans ce cas là ? Je n'ai pas envie qu'il garde ma caution (il en serait capable) et je souhaite emménager dans l'appartement en octobre.

Voici le mail qu'il m'a envoyé :

"Bonjour.

A ce jour tout est loué 1/9/18-30/6/19. Si j ai une annulation je vous le dis.
Mais j’insiste. Sauf si vous avez de la chance, l’appart qu’on vous offre à Cannes au 1/10 vous sera repris au 1 ou au 15 mai. Faites très attention.
Et surtout Cannes c est spécial. On est mieux à Nice.
Je vous rappelle que j ai un beau F2 meublé calme 695 cc juste à côté de la gare
Ou un beau F1 530 CC vide cuisine toute équipée
Nous louons 1/7-30/8 et 1/9-30/6. Au même prix.
La plupart des loueurs loue à la semaine pendant toute la période des vacances.
Si vous cherchez qqchose 1/9-5/10 par exemple, AirB&B est fait pour ca. Ou couch surfer ou chez une copine ou…
Meilleures salutations
Roquefort

"Est-ce que la chambre d'Emilie ou la chambre de Florent sont déjà re louées ? Je pense prendre l'appartement qui se libère début octobre, il me faut donc une chambre." "




Merci d'avance pour les renseignements que vous pourrez m'apporter,
Cordialement,
Maëva Benaiteau
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
21738
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
21 novembre 2018
Modifié par djivi38 le 4/07/2018 à 19:13
0
Merci
bonjour,

-> quel bail est-ce : je suppose meublé (1 an) : confirmez-vous ?

"le montant demandé pour la caution ne respectait pas la loi (1000€ pour un loyer de 450 CC"
pour un meublé, le DG (Dépôt de Garantie, et pas "caution", laquelle est une personne qui s’engage à régler au bailleur les éventuels impayés du locataire dont il se porte garant), peut aller jusqu'à un maximum de 2 loyers hors charges.

"le préavis n'est valable que s'il est envoyé papier en lettre recommandée avec AR, OU par huissier OU remis en main propre contre signature c'est bien ça ? "
OUI, sauf que ce n'est pas le "préavis" qui est valable, c'est le CONGÉ " !!
Pas de congé donné, vous restez dans votre logement.
Si votre bailleur n'a pas su attendre votre courrier de congé R+AR (ou une des autres manières légales de donner son congé), c'est son problème. Vous avez tout à fait, tant que vous n'avez pas donné votre congé, le droit de rester dans votre logement en gardant la même chambre.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168
Et c'est à lui de s'arranger avec son nouveau locataire qu'il sera obligé, SI le bail est signé entre eux deux, obligé de loger quelque part en attendant que vous libériez la chambre pour ce nouveau locataire... mais ce n'est pas votre problème. Changer le barillet de la porte de votre chambre pour l'empêcher d'y entrer (au cas lui vienne l'idée de virer vos affaires !) et gardez celui enlevé pour le remettre à votre départ.

Si pas de dégradations dans votre chambre mentionnées sur votre EDLS (État Des Lieux Sortant), il n'aura pas le droit de conserver votre DG. Si ça arrive, revenez vers nous, nous vous diront quoi faire.


"Est-ce que la chambre d'Emilie ou la chambre de Florent sont déjà re louées ? Je pense prendre l'appartement qui se libère début octobre, il me faut donc une chambre."
?????? Qui a écrit ça ???

cdt.
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Bonjour,

Tout d'abord, merci d'avoir répondu si rapidement.

Pour répondre à vos questions, je suis arrivée dans cette colocation le dimanche 4 mars. Mais ce n'est que quelques semaines plus tard que le bail a été signé (le proprio n'étant pas vraiment disponible).
C'est effectivement un bail d'un an.

Concernant la phrase "Est-ce que la chambre d'Emilie ou la chambre de Florent sont déjà re louées ? Je pense prendre l'appartement qui se libère début octobre, il me faut donc une chambre.", je l'avais écrite au propriétaire en essayant de trouver une solution plutôt diplomatique alors qu'il venait de me dire qu'il avait déjà reloué ma chambre.

Finalement, j'ai trouvé un très bel appartement pour septembre, bien mieux que ce que j'ai actuellement et à 5 minutes de mon travail et avec un propriétaire qui est droit.
Je vais donc donné mon congé sous peu à mon actuel propriétaire et il n'aura rien à dire.

Je reviendrais vers vous si jamais je rencontre des problèmes avec le dépôt de garantie, ce que je n'espère pas !

Encore merci, ça fait plaisir de savoir qu'il y a encore des gens pour en aider d'autres.

J'ai une dernière petite question : que peut-on faire lorsque l'on rencontre des propriétaires peu scrupuleux comme celui-ci afin d'éviter qu'ils ne continuent leur magouilles ? Un rappel à l'ordre n'y changerait rien j'imagine (même si je compte envoyer une lettre bien ficelée à ce proprio après qu'il m'ait rendu ma caution). N'y a-t-il pas une instance à laquelle on puisse témoigner de ce genre de cas ? Sans avoir à porter plainte ?

Maëva
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une