Vol en supermarché

Pyro974 1 Messages postés mardi 12 juin 2018Date d'inscription 12 juin 2018 Dernière intervention - 12 juin 2018 à 18:53 - Dernière réponse : jodelariege 1684 Messages postés jeudi 18 février 2016Date d'inscription 16 octobre 2018 Dernière intervention
- 12 juin 2018 à 19:26
Bonjour,
Je me suis fais prendre aujourd'hui à voler 3 jeux vidéos d'une valeur totale de 200 euros ds un supermarché. C'est la première fois que je vole. Une mauvaise journée j'ai passée et pleins de soucis mont fait faire cette bêtise. J'ai tellement honte d'autant plus que j'aurais pu les payer... je precise que je suis majeur et travaille ds leducation nationale!
Lorsque le vigil ma intercepté je lui ai tt de suite rendu les jeux sans discuter et ai même proposé de les payer, chose qu'il m'a refusé.on ma demander une pièce d'identité pr une plainte simplifiée qui doit être envoyé au procureur qui décidera de mon cas. Je suis pétrifié et en même temps tellement honteux de ce que j'ai fait. Qu'est ce que je risque? Un casier judiciaire ? Une amende ? La perte de mon travail? L'impossibilité de passer des concours de la fonction publique?
Je ne sais pas si c'est justifié mais j'ai l'impression d'avoir foutu ma vie en l'air pr une bêtise! Je rappel que que n'ai jamais volé ou commis d'autre délit dans ma vie.
Répondez moi svp.
S: une personne qui s'en veut terriblement et qui a peur.
J'ai également vu sur certains forums qu'il était possible d'envoyer une lettre au procureur ds les 15 jours. Dois-je le faire et y faire mon mea culpa?
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

jodelariege 1684 Messages postés jeudi 18 février 2016Date d'inscription 16 octobre 2018 Dernière intervention - 12 juin 2018 à 19:26
0
Merci
bonsoir; il est inutile d'envoyer une lettre d'excuse ou de repentir au procureur car celui ci doit en recevoir des milliers et sait bien que les gens ont honte après avoir été pris et jamais avant ou pendant le vol
tapez "vol à l'étalage "et vous aurez les peines maximales
Commenter la réponse de jodelariege

Dossier à la une