Quel est le revenu minimum pour bénéficier du RSA [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 8 juin 2018
Dernière intervention
8 juin 2018
- - Dernière réponse :  Non - 9 juin 2018 à 16:15
Bonjour,
J'ai 26 ans, sans enfant et sans activité professionnelle et je perçois une aide financière de mes parent (450€/mois) est-ce que j'ai droit au RSA et quel serait le montant ?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
3
Merci
Bonsoir,

Deux possibilités :
550,93 - 450 = 101 €
Ou
484,82 - 450 = 35 €

Selon les conditions d'hébergement.
Et à condition de n'avoir rien d'autre.

Cordialement

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28098 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Non
Messages postés
2298
Date d'inscription
jeudi 1 mars 2018
Dernière intervention
17 février 2019
788
1
Merci
Bonjour
Si vous êtes hébergé chez vos parents, rsa =480e - 450e de pension reste 30e de rsa.
Slt
Sur cet exemple là, je ne vous rejoins qu'à moitié Loli.

En étant hébergé à titre gratuit par ceux qui versent la pension, on ne peut normalement pas comptabiliser le forfait logement à la fois dans la pension alimentaire et dans la réduction de la somme versée.
Si votre département le fait, c'est juste pénaliser deux fois l'allocataire. Difficile à défendre devant un juge.

Mais les situations sont diverses et votre réponse peut aussi être juste.
Loli48
Messages postés
2298
Date d'inscription
jeudi 1 mars 2018
Dernière intervention
17 février 2019
788 -
Bonjour Non,
Pour l'application du forfait logement je ne suis jamais aller voir plus loin que la situation "hébergé à titre gratuit". A partir de là je l'applique peu importe que les hébergeurs payent une pension.
Une limite de mes procédures?
En tout cas, je n'ai jamais vu passer une réclamation sur ce point.
> Loli48
Messages postés
2298
Date d'inscription
jeudi 1 mars 2018
Dernière intervention
17 février 2019
-
Bon WE Loli,

En fait, je prends l'exemple du parent qui héberge un enfant au RSA et qui déclare une pension (forfait ou pas). Celle-ci intègre déjà les avantages correspondant au forfait logement.
Légalement, il convient donc de diminuer le montant de la pension de celui du forfait pour évaluer les ressources de l'allocataire.

Sinon, c'est faire doublement supporter à l'allocataire l'aide liée à l'hebergement.

Cordialement
Commenter la réponse de Loli48
Dossier à la une