Démission pour rsa

LudovicFouchier - 28 mai 2018 à 12:11 - Dernière réponse :  Non
- 2 juin 2018 à 16:16
Bonjour, pour une démission peut on pretendre au rsa
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

0
Merci
Bonjour,

Il vous faudra prévoir la non neutralisation de vos ressources pour le calcul du montant de l'allocation pendant 3 mois... et l'obligation de faire valoir vos droits éventuels à une allocation chômage (instance paritaire Pôle emploi).
LudovicFouchier - 28 mai 2018 à 15:20
Qu est ce que la non neutralisation de vos ressource
Loli48 854 Messages postés jeudi 1 mars 2018Date d'inscription 14 juin 2018 Dernière intervention - 28 mai 2018 à 17:44
Bonjour
Ça signifie pas de droit de suite, devoir attendre la déclaration trimestrielle suivante.
Slt
Commenter la réponse de Non
0
Merci
Je ne suis pas d'accord avec les avis ci dessus. D'après la réglementation, en l'absence de "revenus de substitution" vous avez droit immédiatement au RSA, dès le mois de votre démission, à moins que le président du conseil départemental décide de ne pas vous l'accorder (dans ce cas vous devrez attendre 3 mois et refaire une demande). Mais cette décision du conseil départemental n'est possible que s'il peut prouver "la situation exceptionnelle du demandeur au regard de son insertion sociale et professionnelle" . C'est l'article R262-13 du code de l'action sociale.

Dans les faits, la plupart des départements refusent systématiquement d'accorder le RSA pendant 3 mois à la suite d'une démission, situation exceptionnelle ou pas, ils sont donc clairement dans l'illégalité. Après, si vous jugez ne pas être dans une "situation exceptionnelle", à vous de voir si vous souhaitez ou non vous battre pour faire respecter vos droits (ça ne coûte pas grand chose de faire un premier recours amiable, mais si vous souhaitez aller plus loin (tribunal administratif), soyez prévenu que ça peut être éreintant, et que vous n'êtes pas sûr à 100 % de gagner, du moins en première instance).
Loli48 854 Messages postés jeudi 1 mars 2018Date d'inscription 14 juin 2018 Dernière intervention - 2 juin 2018 à 13:28
Salut bob
Du coup, dans les faits, tu es d'accord avec les avis ci dessus.
Slt
D'accord ou pas d'accord, ce n'est pas un problème.

Par contre, dire qu'il faudrait déposer un nouveau dossier au bout de trois mois est erroné vu qu'il n'y a pas de rejet de la demande mais plutôt un non versement éventuel de l'allocation pour motif de ressources supérieures.

La déclaration suivante permettant potentiellement un versement avant un délai de 4 mois et donc une radiation.
Commenter la réponse de bob
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une