Quelle garde pour le papa, problème d'alcool

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 14 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2018
-
Messages postés
25577
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2020
-
Bonjour,

Je suis séparée depuis les 5 mois de ma fille avec le papa pour des problèmes d'alcool accompagnée de violences verbales, et quelque fois physiques envers moi, d'infidélité, ...

Notre fille a aujourd’hui 18 mois, je n’ai fais à ce jour aucune démarche auprès d’un JAF de peur d’affronter le père et d’avoir à relater ses problèmes d’alcool, de perversion, … et m’attirer les foudres.

Il vient à la maison, quand il veut et comme il veut presque tous les jours (il a les clés de chez moi), impossible de savoir 24H à l'avance s'il vient ou pas, je me tiens disponible pour qu'il puisse la voir à son gré. Il joue et s’en va. Aucune gestion, des repas, des achats, des médecins, des bains, … J’ai accepté cette situation dans l’intérêt de ma fille, pour qu’elle puisse voir et créer des liens avec son papa en toute sécurité.

La situation devient invivable, en dehors du fait de n'avoir aucune vie sociale et aucune liberté, il est incapable de me donner un planning à la semaine. Il lui arrive de venir à la maison alcoolisé. Dans ces moments il m'harcèle sans raison. Je me tais, n'ai aucun pouvoir d'action ou de parole quand il est comme ça au risque de l'énerver encore plus et de subir des violences physiques.

Je souhaiterais faire appel au JAF mais je ne sais pas ce qui est le plus juste et le plus sécurisant pour ma fille. Il souhaite la prendre la nuit, mais pas particulièrement en journée alors que je lui laisse la possibilité. Alors que de mon côté il me semble plus approprié qu’il l’ai la journée pour faire des activités plutôt que la nuit et aux heures de l’apéro…

Serait-il acceptable pour un juge d’autoriser au papa une garde d’un jour par semaine (en journée), pourquoi pas une nuit, et une soirée (de 17h à 20h), le tout à son domicile (par exemple: Lundi Journée - mercredi de 17h à 20h - vendredi de 18h à 10h)?

Ce que je refuse en bloque, c’est qu’il l’emmène hors de chez lui les nuits, puis qu’il l’emmène en vacances. Ceci est justifié par le fait, qu’il ne l’a jamais gérer plus de 4h d’affilées, que la petite n’a que 18 mois et est très attachée à sa maman, et que l’alcool accompagnée de pétage de câble peut surgir à tout moment. Je pense, que plus les gardes seront courtes, plus il évitera l’alcool et les copains.

Que prend en compte le JAF dans une histoire comme celle-ci?
Que peut-il accorder au papa?
Qu'est ce qui est le plus juste pour ma fille, le papa et la maman?

Autre info, il me verse 150€ de pension et je n'ai un salaire que depuis 2 mois (est-ce suffisant?)

3 réponses

Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018
5
je viens de vivre la même histoire;. ca a terminé par une tentaive d'étranglement un soir où il était bourré. j'ai 3 filles en bas âge.

barres toi, ta fille est bébé, le jaf ira dans ton sens.
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018
5
on ne compose pas avec un alcoolique violent qui ne veut pas se soigner.
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 14 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2018
>
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018

J'ai tellement peur que la situation empire si je le confronte à la justice, que j'essaie de faire une convention amiable certifiée par le juge et aujourd'hui il avait l'air d'accord...
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018
5
pardon je n'ai pas vu que tu es déjà partie. tant mieux. le problème est que tu vas devoir prouvé son alcoolisme. ça c'e'st dur. faut des témoignages, des mains courantes etc..si tu amènes les preuves et un bon avocat tu peux avoir ce que tu demandes. fais le car la suite est qu'il va utiliser ta gamine pour t emmerder.
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 14 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2018
>
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018

Je ne suis pas réellement partie car je suis chez moi, lui a un appartement pas très loin. Pour le moment, je pense avoir mis ma fille en sécurité en le laissant venir à la maison quand il le souhaitait. Maintenant et pour me reconstruire j'ai besoin de ne plus le voir et d'avoir la force de l'envoyer boulé en cas d'agression verbale ou autre... Et cela passe par officialiser la garde par le JAF... C'est un sac de noeud, si ma fille vit un évènement douloureux avec sous père sous alcool je m'en voudrais et si je l'attaque et ne lui laisse pas il me fera la misère le restant de ma vie j'en suis certaine...
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 14 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2018

Bonjour Souricette et merci de ta réponse. J'espère que tu as pu te remettre rapidement de cette histoire?
La phase d'étranglement a déjà eu lieu en août dernier à mon domicile. Je n'ai pas voulu porté plainte et la police n'a pas voulu poser une main courante c'était le 15 août ils étaient débordés... C'est le plus gros regret que j'ai aujourd'hui, j'aurais dû porter plainte !
Bon courage avec tes 3 loulouttes.
Messages postés
25577
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2020
8 724
En attendant que vous preniez une décision, le pére de l'enfant a les même droits que vous, si demain il décide d'emmener sa fille sans jugement vous ne pourrez rien faire.
Bonjour changez les serrures de votre appartement c'est une nécessité et porter plainte pour harcèlement. A un moment donné il faut agir pour votre bien et celui de votre petite fille. Rapprochez vous au plus vite du Jaf et commencer à rassembler les preuves de son alcoolisme et de sa violence. Bon courage
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 14 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2018

Merci Lizzie de votre conseil. Je vais tenter un accord amiable avec certification du JAF avant de l'attaquer au tribunal ce n'est malheureusement pas si simple d'accuser quelqu'un sur son alcoolisme et de détruire une partie de sa vie, bien qu'il détruise la mienne... Ce sont surtout les représailles qui sont effrayantes.
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018
5
bonjour carlotta

je pense que ta strategie de médiation est la bonne si il accepte une médiation.quand ensuite vous aurez fait un accord tu pourras effectivement le faire valider par un juge...si lui accepte. ça c'est pas gagné.je te le souhaite en tout cas. car quand il y a un cadre légal cela change tout. la peur de la justice le régulera.
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018
5
en attendant tu dois absolument faire des mains courantes à chaque événement. même si tu ne fais pas de plainte pour le moment. l'historique de mains courantes permets de montrer à la police ou à un juge ce qui se passe. et cela t'aidera et te protégera en cas de problème grave. si tu ne le fais tu auras du mal à te faire entendre.
Messages postés
9
Date d'inscription
jeudi 17 mai 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 mai 2018
5
j'ai eu peur comme toi de faire appel à la justice. j'ai fait des plaintes en 2015 qui n'ont été étudiées qu'en 2017. bilan on passe au tribunal pénal en décembre 2018. quand j'ai appris en décembre dernier que j'allais au tribunal alors que tout s'est calmé j'étais éffondrée. peur des représailles. et en fait maintenant c'est lui qui a peur. il sait qu'un jugement l'attends en fin d'année....il se tient à carreau et ne fait rien qui pourrait aggraver son cas... la justice fait tourner la roue carlotta !!!
Dossier à la une