Assignation pour refus de vendre

BRUNO - 6 mai 2018 à 02:53 - Dernière réponse : xplom 25789 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention
- 6 mai 2018 à 10:53
Bonjour, suite au décès de mon père, il a laissé la maison principale a ma mère et 3 maisonnettes locatives . nous sommes 6 enfants et ma mère a fait le choix 1/4 en pleine propriété et 3/4 en usufruit sur les biens mobilier et immobilier.(après avoir viré les locataires) en tant qu'usufruitière elle a décidé de mettre en vente les 3 maisonnettes avec l'accord de 3 enfants en (nu.propriété) et nous les 3 autres enfants (aussi nu propriétaire) nous refusons de vendre. et maintenant nous sommes assignés au tribunal de grande instance car nous refusons de vendre !!!! et en plus ils nous demandent 700 € de dommages et intérêts !!! sous prétextes qu'il y a une loi qui dit :- que nul n'est obligé de rester en indivision !!!! alors ma question est : - Sachant que nous sommes 3 enfants (nu propriétaire) contre 3 enfants (nu propriétaire) QUE RISQUE T'ON ??? est ce qu'il va falloir leurs donner les 700€ de dommages et intérêts ??? ont ils le droit de nous obliger a vendre ??? merci de votre réponse au plus vite.
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

condorcet 25790 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 6 mai 2018 à 06:59
0
Utile
QUE RISQUE T'ON ???
De succomber et de devoir vous soumettre ou vous démettre.
Mais il est aisé de trouver une solution honorable pour tous.
Les enfants (nus-propriétaires) peuvent acquérir les droits de leur mère.
Avant d'en arriver à cette sommation, votre mère ne vous a pas formulé de propositions en ce sens ?

est ce qu'il va falloir leurs donner les 700€ de dommages et intérêts ???
C'est au Juge de décider.
Pour le moment, maman "montre le dents" pour intimider l'adversaire.
condorcet 25790 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention > BRUNO - 6 mai 2018 à 09:50
mais j'ai oublié de vous préciser autres chose
L'essentiel qu'il fallait présenter correctement.
Le problème n'est pas l'indivision et son sacro-saint principe de sa dissolution à la demande de l'un
des co-indivisaires, mais de litiges antérieurs entre les mains de la Justice.
Je ne donne pas de suite à votre demande.
xplom 25789 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention > condorcet 25790 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 6 mai 2018 à 09:59
bonjour condorcet
j'ai mis le sujet en suivi, ça m'intrigué... sujet grat grat , maintenant j'ai compris
@ Bruno, y'a rien d'autre ? on use notre clavier dans le vide sinon
non y a rien d'autre, merci, c'est juste savoir QU' EST CE QU'ON RISQUE ??? moi et mes 2 sœurs avons pris un avocat qui nous dit qu'on a bien fait de ne pas signer.... et de refuser de lui donner "l'autorisation de vente de l'ensemble des biens immobiliers"
condorcet 25790 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 6 mai 2018 à 10:11
on use notre clavier dans le vide sinon
Je n'avais pas l'intention de poursuivre.
Il fait partie de ces nombreux intervenants, que j'allume à la kalachnikov sans sommation, posant des questions à côté du sujet principal pour obtenir la réponse qu'ils attendent, allant dans le sens de leurs intérêts.
Menteurs, faux-culs and Co.
Bon dimanche
xplom 25789 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 23 mai 2018 Dernière intervention - 6 mai 2018 à 10:53
j'ai l'impression de voir cela :o)
https://www.youtube.com/watch?v=T9hDBtX7t8s
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une