Que veut dire légataire universel

lulu196 6 Messages postés samedi 7 avril 2018Date d'inscription 11 avril 2018 Dernière intervention - 7 avril 2018 à 15:26 - Dernière réponse : lulu196 6 Messages postés samedi 7 avril 2018Date d'inscription 11 avril 2018 Dernière intervention
- 10 avril 2018 à 21:09
Bonjour,
Ma mère vient de faire son testament chez le notaire et me donne l'universalité des biens meubles et immeubles qui compose sa succession. Si la réduction de ce legs est demandée, il m'appartiendra de réduire ce legs soit en valeur soit en nature pour appliquer ce legs en usufruit seulement, le tout selon mon souhait, la quotité disponible de sa succession m'étant acquise.
Je précise que j'ai 2 frères qui n'ont pas donné de nouvelles depuis plus de 25 ans.
Je n'ai pas compris le sens exact de ce testament . Est ce que mes frères vont me demander de l'argent ou me faire des histoires m 'empecher d'habiter dans l'appartement.
Merci de m'éclairer sur les termes de ce testament.
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

condorcet 27334 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention - 8 avril 2018 à 08:48
0
Merci
m'éclairer sur les termes de ce testament......
........lesquels termes prêteraient à des interprétations diverses.
Cette réduction de legs semble devoir porter sur la nue-propriété de façon telle que le légataire détienne l'usufruit + en pleine propriété son 1/4 réservataire (bien entendu) et le dernier quart de la quotité disponible .

Est ce que mes frères vont me demander de l'argent ou me faire des histoires m 'empecher d'habiter dans l'appartement.
Il serait surprenant qu'étant, tôt ou tard, prévenus du décès de leur mère, vos 2 frères, comme vous héritiers réservataires pour 1/4, ne revendiquent pas leurs droits entraînant ainsi la réduction du legs ce qui devrait se traduire par le versement d'une somme en conséquence.
A défaut le partage devrait être provoqué.
Situation difficile à régler.
lulu196 6 Messages postés samedi 7 avril 2018Date d'inscription 11 avril 2018 Dernière intervention - 9 avril 2018 à 08:49
Bonjours Condorcet,
Sauf si , puisque je peux appliquer ce legs en usufruit selon mon souhait je réduit donc se leg en nature
Rappel du texte.
Si la réduction de ce legs est demandée, il m'appartiendra de réduire ce legs soit en valeur soit en nature pour appliquer ce legs en usufruit seulement, le tout selon mon souhait, la quotité disponible de sa succession m'étant acquise.
condorcet 27334 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention > lulu196 6 Messages postés samedi 7 avril 2018Date d'inscription 11 avril 2018 Dernière intervention - 9 avril 2018 à 09:00
Sauf si , puisque je peux appliquer ce legs en usufruit selon mon souhait je réduit donc se leg en nature
Je le sais.
Mais en réduisant en nature vous allez ouvrir à la boîte à Pandore.
Existera alors entre eux et vous une indivision au sein de laquelle personne n'est tenu d'y demeurer, dit la Loi.
Ce qui, en clair, signifie qu'ils peuvent vous proposer d'acquérir leurs droits et qu'en cas de refus de votre part, vous assigner en Justice pour parvenir au partage, lequel sera impossible sur un seul bien immobilier devra se régler par la vente par adjudication aux enchères publiques.
Vous n'êtes pas sortie de cet embarras.
lulu196 6 Messages postés samedi 7 avril 2018Date d'inscription 11 avril 2018 Dernière intervention - 9 avril 2018 à 18:24
comment faire alors pour que je puisse avoir l'usufruit parce que de toute façon je ne souhaite pas posséder( je suis sans enfant) mais juste y habiter pour finir mes jours. Après moi ils feront ceux qu'ils veulent . ou est la solution?
condorcet 27334 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 21 septembre 2018 Dernière intervention > lulu196 6 Messages postés samedi 7 avril 2018Date d'inscription 11 avril 2018 Dernière intervention - 10 avril 2018 à 08:04
ou est la solution?
Hormis une convention d'indivision, je ne vois aucune issue.
Cette convention adoptée pour une durée de 5 années renouvelable , reçu par acte notarié , permet d'éviter le partage .
N'ayant aucun rapport avec vos 2 frères, la conclusion d'une telle convention n'est pas encore obtenue.

Si j'ai bien compris votre situation actuelle votre mère est en vie ?
Avant de faire quoi que ce soit, demandez conseil à votre notaire.
Je pense à une donation immédiate du droit d'usage et d'habitation.
Ainsi détaché de la pleine propriété, ce droit viager assurerait votre sécurité puisque n'ayant pas de descendance, peu vous importe ce qui se passera par la suite de vos biens.
lulu196 6 Messages postés samedi 7 avril 2018Date d'inscription 11 avril 2018 Dernière intervention - 10 avril 2018 à 21:09
je vous remercie de m'avoir éclairer sur ce sujet . Votre aide m'a été précieuse . Je peux maintenant est grace à vous expliquer et argumenter mon prochain rendez vous avec un notaire.
Merci encore
Commenter la réponse de condorcet

Dossier à la une