Amende pour mineur

.MAg - 5 avril 2018 à 10:16 - Dernière réponse : Mric11235813 208 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention
- 5 avril 2018 à 10:37
Bonjour,
L’âge à partir duquel on est responsable pénalement est de 13 ans, or mon fils de 11 ans vient d'avoir une amende dans son bus car il avait oublié son pass navigo ce jour là dans la poche d'une autre veste, doit il payer l'amende qui s'élève à 72€ alors que nous payons déjà à l'année un forfait de 24€/mois? Peut-on se servir de l'article 121.1 du code pénal pour ne pas payer cette amende ? Merci de votre retour
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Mric11235813 208 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 5 avril 2018 à 10:29
+1
Utile
1
Bonjour,

Je ne vois pas bien ce que viens faire l'article 121.1 du code pénal (https://www.juritravail.com/codes/code-penal/article/121-1.html) dans cette histoire :
Article 121-1
Entrée en vigueur 1994-03-01
Nul n'est responsable pénalement que de son propre fait.


Votre fils n'avait pas de titre de transport valide, il a été verbalisé, rien d'anormal... son age ne rentre pas en compte.

A priori, les amendes pour les abonnés navigo sont moins importantes : https://www.ratp.fr/node/2331

Vous pouvez toujours demander un recours gracieux mais rien ne les oblige à l'accepter.

Cdt
Mric11235813 208 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 5 avril 2018 à 10:37
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1837

Avant 13 ans :
Il n'y a pas d'âge minimal fixé par la loi pour engager la responsabilité pénale d'un mineur. C'est-à-dire que, quel que soit son âge, un mineur peut être reconnu coupable d'une infraction. [...]
En revanche, les parents sont responsables civilement des fautes de leur enfant mineur. L'indemnisation de la victime sera à leur charge.
Commenter la réponse de Mric11235813
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une