Grossesse à risques, mineure, demande d'arrêt

Momoloute 4 Messages postés mercredi 4 avril 2018Date d'inscription 4 avril 2018 Dernière intervention - 4 avril 2018 à 11:58 - Dernière réponse : celestedu35 5863 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention
- 4 avril 2018 à 13:37
Bonjour,

J'ai 17 ans et suis en 1ère au lycée,
Il y a 2 semaines, j'ai appris que j'étais enceinte de 4 mois et demi, j'ai donc fait un déni de grossesse.
Ce weekend j'ai été hospitalisée d'urgence pour menace d'accouchement prématuré (fausse couche tardive) et cela de samedi à lundi. À ma sortie, j'ai demandé au médecin de l'hôpital s'il pouvait me faire un arrêt pour les cours car le rythme me faisait peur (étant donné que le peut d'efforts que je faisais déjà m'ont conduite à l'hôpital), le trajet pour m'y rendre, les cours en eux même (2 escaliers à monter-descendre entre chaque cours) etc..

Seulement, celui ci a refusé de me faire mon arrêt en me disant qu'il pensait que je le demandait plutôt pour ne pas avoir à faire aux regards des autres. Il m'a donc dit que quand on est enceinte au lycée, il faut se surpasser, pour affronter les autres etc...
Sauf que ce n'est pas le regard des autres qui m'embête mais réellement le rythme !

Du coup je n'ai pas d'arrêt pour le moment.

Ma mère, sachant que le médecin n'a pas voulu me faire d'arrêt, me dit de retourner en cours avant la fin de la semaine, et m'interdit d'aller voir mon médecin traitant pour qu'il me fasse un arrêt.

Elle me dit de retourner en cours car elle n'a pas envie d'avoir un signalement.

Ma question se porte donc sur ces plusieurs éléments :

Le médecin de l'hôpital avait il le droit de ne pas me faire d'arrêt sous un motif d'avis personnel ?

Ma mère a t elle le droit de m'obliger à aller en cours alors qu'il y a un risque pour mon bébé ?

Puis je réellement avoir un signalement dans ma situation étant donné en plus que j'ai plus de 16 ans ?

Merci beaucoup d'avance pour vos réponses, si vous voulez que j'éclaircisse quelque chose, n'hésitez pas.
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

jodelariege 1558 Messages postés jeudi 18 février 2016Date d'inscription 19 septembre 2018 Dernière intervention - 4 avril 2018 à 12:08
0
Merci
bonjour ,les médecins estiment que le rythme des cours ne présentent pas un danger pour votre grossesse..ils ne peuvent faire de faux certificats.
j'ai connu une jeune fille enceinte qui a fini sa classe de terminale et a eu son baccalauréat; elle venait en cours même enceinte tout le monde le savait et elle n'est pas morte de honte ,au contraire tout le monde était aux petits soins avec elle ; ce sont des choses qui arrivent ... souvent..
Momoloute 4 Messages postés mercredi 4 avril 2018Date d'inscription 4 avril 2018 Dernière intervention - 4 avril 2018 à 12:14
Le médecin m'a donné 2 réponses paradoxales étant donné qu'il me dit que ma grossesse est à risque mais qu'il faut que j'affronte le regard des autres
jodelariege 1558 Messages postés jeudi 18 février 2016Date d'inscription 19 septembre 2018 Dernière intervention - 4 avril 2018 à 12:24
ce sont les médecins qui estiment si votre grossesse est à risque ou non ;plus haut vous ne parlez pas du tout des contractions journalières mais plus du rythme ... de quel rythme parlez vous? en classe on est assis et pendant la récréation on peut se reposer aussi surtout q'une fois votre situation connue par le personnel du lycée tout va être fait pour vous ménager ... évidemment vous allez être exemptée de sport ou toute activité fatigante ...monter deux étages est une activité ordinaire même pour une femme enceinte...
qui a décidé de l'hospitalisation d'urgence ? vous ? votre mère?un médecin?
visiblement le médecin de l’hôpital n'a pas vu de soupçon de fausse couche mais plus une peur d'affronter le regard de vos camarades...si le médecin avait craint un risque de fausse couche il aurait prescrit l’alitement total..une de mes amies est restée les 5 derniers mois complètement allongée toute la journée toute la nuit pour garder son bébé.....il faut vraiment vouloir garder cet enfant pour vivre cela...
celestedu35 5863 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention - 4 avril 2018 à 12:34
bonjour si le médecin a juger qu'un arrêt n'est pas justifié c'est que ça l'est être enceinte n'est pas une maladie , les contractions peuvent être tout à fait normales pour autant pas signe d'un accouchement proche , et si l'hôpital vous a laissé reprartir sans vous mettre en garde c'est bien qu'il n'y a rien de pathologique .... vous pouvez continuez les cours et je le ferais a votre place que comptez vous faire de votre avenir,? et le futur papa en dit quoi lui ?
Momoloute 4 Messages postés mercredi 4 avril 2018Date d'inscription 4 avril 2018 Dernière intervention - 4 avril 2018 à 12:43
Samedi matin je suis allée aux urgences parce que j'avais des saignements.
Aux urgences, le médecin qui m'a examinée m'a hospitalisée de suite en urgence pour un alitement complet.

Il m'a expliqué que mon placenta était placé bas et donc que mes contractions me font saigner.

Les efforts que je fais me font avoir des contractions.

Donc pendant 3 jours (et une semaine avant ça ) j'ai été complètement alitée.

Je ne l'ai pas dit dans mon premier message mais oui j'ai des contractions tous les jours et aux urgences on m'a expliqué qu'elles n'étaient pas sans conséquences.

Donc le médecin me dit de ne pas faire d'effort et après il me dit d'aller en cours.

Vous minimisez les efforts qu'on fait quand on va en cours. Je prend le train le matin, j'ai presque 2km de marche pour aller au lycée, ensuite on monte en cours, on doit changer de salle rapidement (à en courir et ce n'est pas une image) à chaque sonnerie, sans se prendre quelqu'un en pleine tête. Etc..
celestedu35 5863 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention - 4 avril 2018 à 13:37
placenta bas incéré mdr merci j'ai eu je sais ce que c'est ça n'a rien de pathologique j'ai fais ça en revenant d'une rando en montagne au 5ème mois et j'ai bossé jusqu'au bout de ma grossesse, mon fiston est né a terme + 3 jours donc non vous pouvez allez en cours et on vous le répète si les médecin à l'hôptal vous ont laissé repartir ça veut tout dire arrêtez de vous cherchez de fausses excuses pour ne plus allez en cours et vous n'avez pas répondu :que comptez vous faire de votre avenir,? et le futur papa en dit quoi lui ?
Commenter la réponse de jodelariege

Dossier à la une