Avance sur héritage : quelle règle de partage

Messages postés
27
Date d'inscription
samedi 16 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2019
- - Dernière réponse : condorcet
Messages postés
31773
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2019
- 17 mars 2018 à 21:51
Bonjour,
Un donateur a attribué à ses quatre enfants, il y a plusieurs années, chacun un bien par donation en « avance sur hoirie ». Ces donations en avance de part ont été faites sans aucun calcul d’équité puisque leurs valeurs nominatives allaient de 1 à 8. Elles ont, bien sûr, fait l’objet d’une réévaluation par un expert au décès du donateur.
Il me serait très agréable de savoir si le partage définitif doit se faire en tenant compte du système de la quotité disponible ou simplement en additionnant les valeurs et en divisant par 4 avec versements de soultes.
Je vous remercie vivement de l’intérêt que vous voudrez bien apporter à ma demande.
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
31773
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2019
11250
0
Merci
si le partage définitif doit se faire en tenant compte du système de la quotité disponible
Que vient faire la "quotité disponible" dans ce contexte ?

Au départ, il ne s'agissait pas d'une donation préciputaire mais en avancement d'hoirie.
Chacun rapportera à la succession du donateur, les biens donnés en avancement d'hoirie pour leur valeur réactualisée au jour du rapport selon leur état au jour de la donation.
mamy47
Messages postés
27
Date d'inscription
samedi 16 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2019
-
Bonjour,
Je vous remercie sincèrement pour votre réponse qui, de plus, correspond exactement à ce que je pensais, contrairement au projet présenté par le notaire qui utilisele calcul avec quotité disponible.
Sincères salutations.
Cordialement.
condorcet
Messages postés
31773
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2019
11250 > mamy47
Messages postés
27
Date d'inscription
samedi 16 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2019
-
votre réponse qui, de plus, correspond exactement à ce que je pensais
Ce n'est pas une réponse mais un simple rappel du principe du rapport des donations consenties en avancement d'hoirie à une valeur réactualisée.
N'en tirez pas argument.
Je n'ai pas abordé la question de la quotité disponible.
Votre notaire sait ce qu'il fait.
Commenter la réponse de condorcet
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
1833
0
Merci
Bonjour
Question préalable:Sil s'agissait de donations simples et non d'une donation-partage, ces donations ont-elles été effectuées à la même date?
mamy47
Messages postés
27
Date d'inscription
samedi 16 février 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2019
-
Bonjour,
Merci pour votre réponse. Il s'agit effectivement de donations simples. Elles ont été établies : la 1ère et la 2ème le 18 mai 1985, la 3ème le 21 août 1985 et la 4ème le 19 juin 1987.
Sincères salutations.
Cordialement.
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
1833
0
Merci
Bonjour
Si je vous ai demandé ces précisions sur les dates, c'est parce que je pense qu' une ou plusieurs de ces donations excèdent la part de réserve.Ce que vous indiquez maladroitement de la quotité disponible et de la manière dont procède le notaire correspond à ceci:
l'imputation se fait comme suit:
-imputation de la donation la plus ancienne; elle s'impute sur la part de réserve et subsidiairement sur la quotité disponible.
S'il y a un excédent il est rapporté sous forme de soulte par le donataire.
-imputation de la suivante: si la première a entièrement absorbé la quotité disponible; elle sera limitée à la part réservataire.
Et ainsi de suite.....
En conclusion, la quotité disponible ne profitera qu'à certains, autrement à ou aux donations les plus anciennes.Je pense que votre cas se présente comme cela.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une