Je suis accusé d'abus de faiblesse Aide SVP

Signaler
-
 marc -
Bonjour*

Le neveu de mon beau père (ancien mari de ma mère) qui n'a jamais eu d'enfant laisse son héritage financier a son neveu mais il m'a fait un chèque avant sa mort subite que j'ai encaissé du coup âpres sa mort et ce neveu vient de porter plainte contre moi pour abus de faiblesse.
Je viens donc de prendre un avocat mais j'aurais besoin de conseil pour faire une très bonne défense.
Déjà tous les amis de mon beau père m'ont fait des attestations disant qu'il m'adorait et me considérait comme son propre fils mais je voudrais être sur de ma défense on ne sait jamais.
Qui a des conseils a me donner?
Pas de jugement mais des conseils, Merci!

2 réponses


Bonjour également !

Dans la mesure où vous avez pris un avocat je ne vois vraiment pas comment les réponses apportées ici vous aideront.

Cordialement
c'est juste pour savoir si d'autres personnes on subit aussi ce qu'on m'accuse et partager leur avis dans ces situations rien n'est de trop pour avoir des conseils!
djivi38
Messages postés
31841
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2020
7 195 > marc
Les "avis" des gens ne vous serviront à rien, vous en auriez autant que vous voulez et tous différents : seule la loi compte. Faites confiance à votre avocat.
cdt.
vous avez raison merci beaucoup
Messages postés
31841
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2020
7 195
BONJOUR à vous aussi,

aviez-vous au moins déclaré ce don manuel aux impôts ?

cdt.
je ne peux pas le déclarer aux impôts puisque cette histoire est toute ressente et que je n'ai pas eu l'encaissement du chèque il a été refusé puisque le compte de la personne décédé est bloqué.
Relisez ma question ce n'est pas le sujet, je cherche des conseils pour ma bonne foie pas des conseils sur le chéque.
djivi38
Messages postés
31841
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 février 2020
7 195 > marc
Vous avez seulement parlé d'une "mort subite" et de l'"encaissement de ce chèque après (et non pas "âpres") la mort" de votre beau-père : ça ne veut pas que cette histoire est récente (et non "ressente").
Pourquoi vous accuse-t-on d'abus de faiblesse ? Votre beau-père n'était pas en possession de tous ses moyens intellectuels au moment où il a fait ce chèque ?
cdt.
Dossier à la une