Maison du voisin à l'abandon

Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 20 décembre 2017
Dernière intervention
20 décembre 2017
-
Bonjour,

La maison mitoyenne à la mienne est à l'abandon depuis 2 ans suite au décès du propriétaire. succession engagée, tous les héritiers ont été retrouvés, mais rien...
Le jardin est transformé en jungle amazonienne avec en plus l'arrivée de gentils habitants à longue queue...humidité et infiltration dans la maison...
J'ai contacté la mairie qui s'est rapprochée du notaire, on me répond en juin que selon le notaire le jardin a été défriché et que la maison va être vendue.
depuis rien et aucun travaux.
quel recours puis je avoir, j'ai rappelé le notaire pour lui signaler, mais suis confrontée au barrage de la secrétaire qui prend gentiment mes messages mais on e ne me recontacte jamais.
je vais devoir engager des travaux chez moi (plafond qui cloque à cause des infiltrations et traitement de mes murs) mais à quoi bon puisque ça reviendra.
Si je souhaite vendre, je vais être pénalisée de par la vue de cette maison qui est en plein délabrement et de par les nuisances que ça apporte chez moi.

quels sont les recours?

merci beaucoup
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
19460
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2006
Dernière intervention
23 janvier 2019
5966
1
Merci
Bonjour
S'il vous plait
Merci


Il n'est pas forcément aisé d'écrire un message à la cantonade sur un forum qu'on ne connait pas (c'est souvent ce qu'on me dit). Mais, malgré l'anonymat relatif procuré par internet, il me parait pourtant essentiel d'employer ces petits mots magiques qui nous ont été appris dans notre enfance.

Et ce pour au moins une bonne raison: les gens qui répondent ici sont des bénévoles dont la seule récompense consiste à lire ces petits mots magiques.
Merci de bien vouloir penser à eux (...enfin à nous).

Sinon pour répondre à la question, les problèmes d'hygiène et de salubrité sont dus au fait du non entretien de ladite maison.
Conformément à l'article L1311-4 du Code de la santé publique le maire peut être saisi afin qu'il mette en demeure le propriétaire de faire le nécessaire pour faire cesser le desordre engendré.

A voir ce que dit également ton assurance et quelle action peut être menée vis-à-vis des propriétaires actuels.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25607 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

juliedm59
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 20 décembre 2017
Dernière intervention
20 décembre 2017
-
Bonjour,

Je suis navrée, pour tout vous dire je ne connaissais absolument pas le fonctionnement du forum et j'ai posé la question en "désespoir de cause". je suis cependant bien d'accord avec vous, bonjour, merci au revoir etc sont des fondamentaux :) (je vais rectifier mon message initial en ce sens, je vous prie de m'excuser)
la maison étant sous le coup d'une succession est ce que de ce fait ce sont les héritiers qui vont être mis en demeure? ils sont nombreux, j'ai en réalité peur que ça perdure encore longtemps...
le notaire a répondu à la mairie que en gros tout est sous contrôle mais ce n'est pas le cas.
je vais retenter ma chance
merci beaucoup
Commenter la réponse de Josh Randall
0
Merci
Bonjour.
Je ne m'explique pas ce lien de cause à effet : infiltrations d'eau et maison inoccupée depuis deux ans. Ou alors cette maison mitoyenne était déjà en très mauvais état du vivant de votre voisin, et se serait beaucoup dégradée ces deux dernières années. "en plein délabrement dites vous"...
Dans un premier temps, vous pourriez faire constater, par huissier, les conséquences de ces infiltrations dans votre propre habitation. Mais l'origine de ces nuisances risque d'être difficile à prouver.
Quant au jardin en friches, ça mériterait de votre part, une visite chez le notaire en charge de la succession.
Cordialement.
juliedm59
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 20 décembre 2017
Dernière intervention
20 décembre 2017
-
merci de ce retour.
elle n'était pas très bien entretenue de son vivant, il y avait dans cette maison des problèmes d'humidité "canalisés" par des absorbeurs. j'avais à l'époque fait passer un expert de l'assurance pour le constat mais le voisin n'a jamais voulu le recevoir.
pour les infiltrations c'est une société de couverture qui est intervenue chez moi qui m'a confirmé que le revêtement du voisin était endommagé, se soulevait, d'où l'eau qui se faufile.
J'attends que le notaire me rappelle, sait on jamais...
Attendre ne fera que retarder les solutions. D'ailleurs, c'est ce qui se passe depuis ce décès.
En fonction de vos actions et réactions, vous obtiendrez des résultats.
Commenter la réponse de maheaug
0
Merci
" j'ai rappelé le notaire pour lui signaler, mais suis confrontée au barrage de la secrétaire qui prend gentiment mes messages mais on e ne me recontacte jamais."

Dans ce cas faire lettre recommandé et dit que vous faite appel au :

Conciliateur de justice | service-public.fr
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1736
Le conciliateur de justice est chargé de trouver une solution amiable pour régler un différend entre 2 parties.

Voir site c'est gratuits.

Pour votre dégât d'infiltration faite une déclaration a votre assurance, si c'est la maison du voisin qui est responsable, votre assurance se retourneras vers l'assurance du voisin ( héritiers).
Commenter la réponse de dd
0
Merci
Bonjour,la maison a côté de chez moi et vide depuis 2013,la marie a constater le notaire pour faire entretenir le jardin car des arbres pousse et sont dangereux mais le notaire faire rien que puige faire merci de votre reponse
fanchb
Messages postés
353
Date d'inscription
samedi 24 juillet 2010
Dernière intervention
20 janvier 2019
100 -
Bonsoir,

Déjà créer votre propre fil de discussion sur le site, car cela facilite la tâche des autres lecteurs pour vous apporter une réponse plus adaptée à votre problème.

Vous pouvez plutôt que de "contacter" écrire en recommandé avec accusé de réception au notaire en question, comme cela il y a une trace écrite qui ne peut être ignorée (contrairement à un appel d'un tiers dont le notaire pourra toujours dire qu'il n'a pas eu le message ou que la conversation ne concernait pas votre cas...).
Commenter la réponse de Piou
Dossier à la une