EDF/Intrum Justitia litige conso électrique

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 7 novembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2017
-
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 7 novembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2017
-
Bonjour à tous,

J'aurai besoin de quelques conseils et retours d'expérience suite à un litige avec EDF.

En septembre 2016 j'ai acheté une grande maison dont je ne chauffe qu'une partie (maximum 100 m²) grâce à une chaudière géotherme (utilise une pompe à eau électrique). EDF lors de l'évaluation de mes mensualités considère ce type de chauffage comme électrique alors que le géotherme est deux fois plus économique et refuse de prendre en compte que je ne chauffe que le bas de la maison. Je me suis donc retrouvée à payer des mensualités de 200€ dès octobre. Ma situation financière est devenue très compliquée en début 2017 j'ai donc demandé plusieurs fois au téléphone à EDF de revoir à la baisse ces mensualités ou de venir faire des relevés de ma consommation réelle ce qui ne m'a jamais été accordé et j'ai donc continué à les payer par prélèvement automatique (pardonnez ma bêtise mais jusqu'ici j'avais toujours été en location charge comprise et je ne savais même pas comment faire un relevé moi même, ni ouvrir mon compteur).

La maison est très ancienne mais les précédents propriétaires ont vécu à 7 à l'intérieur avec des factures de moins de 150€ par mois. De plus je vis seule et je suis militaire donc presque absente une semaine sur trois. L'an dernier le chauffage n'a fonctionné qu'en février car le circulateur était HS et j'ai du le faire changer. Lorsque je l'ai enfin lancé (il faisait 5°C dans la maison depuis un mois...) le courant ne cessait de couper (à cause de l'équilibrage des phases) j'ai donc appelé de nouveau EDF pour demander à augmenter la puissance et quelqu'un est venu pour finalement me dire que c'était impossible car mon compteur était déjà calibré au maximum... Et cette personne a fait un relevé.

Le premier relevé d'ENEDIS devait avoir lieu fin février, cependant leur employé s'est pointé en semaine sans me prévenir et je n'ai eu qu'un avis de passage et une demande de relevé à faire parvenir moi même. J'ai donc demandé à mon électricien s'il pouvait venir me faire ce relevé, il est venu en mon absence et m'a laissé les index HP/HC sur un papier, et j'ai pu par la suite les faire parvenir via téléphone à EDF puis les écrire sur e-quilibre sur leur site.
Au téléphone mon interlocutrice m'a dit que j'avais "un peu consommé" mais que c'était certainement normal en hiver. J'ai donc comparé ces index avec ceux d'ouverture de ma ligne que j'avais sur l'unique facture reçue datant de septembre pour la mise en service. Et là horreur, j'avais selon les chiffres consommé plus de 3000€ d'électricité en moins de 6 mois !

Catastrophée j'ai immédiatement coupé tout chauffage et fait appel à un chauffagiste, lancé des devis pour faire refaire toute l'installation d'eau et de chauffage de la maison (mon chauffagiste ne voyait qu'une fuite comme responsable d'une telle dépense électrique via ma pompe à eau). J'en ai eu pour 20000€ cet été.

Plusieurs fois j'ai appelé EDF pour leur demander ne serait-ce qu'une preuve de cette consommation (cad une facture avec un relevé réel par ENEDIS) afin que je puisse ouvrir un dossier avec mon assureur habitation (qui évidement refusait de s'avancer sans rien de concret), et toujours une réponse négative par téléphone. Soit disant ils ne pouvaient rien faire, il fallait attendre la première facture annuelle de septembre dont je le savais pertinemment le montant allait être de plusieurs milliers d'euros. Or d'août à octobre il se trouve que je partais en opération militaire outre-mer. Lorsque j'ai expliqué le problème à EDF on m'a simplement répondu que tant pis pour moi cette somme allait, que je sois d'accord ou non, être prélevée directement sur mon compte.
Ulcérée par leur mauvaise volonté et l'agressivité de leur service client j'ai pris la décision en juillet avant mon départ de changer de fournisseur. Je suis passée chez direct énergie (où je peux payer ma consommation réelle par auto-relevé bi-mensuel) et j'ai bloqué l'accès à mon compte bancaire à EDF.

Il m'ont de nouveau envoyé un agent d'ENEDIS pour faire un relevé qui de nouveau est venu en pleine semaine (sans préavis une fois de plus). J'ai fait ré-ouvrir mon compteur par mon électricien et vérifié avec lui mes index et là nous avons constaté que l'état du compteur (que j'avais déjà fait prendre en compte au premier agent venu faire la mise en service fin septembre 2016) ne permettait plus de lire correctement les index. Nous l'avons nettoyé du mieux possible, et il se trouve que sur le compte des heures pleines une erreur de 10000 kWh a été faite sur l'unique relevé jamais effectué, soit près de 2000€.

J'ai immédiatement envoyé un courrier recommandé à EDF pour les prévenir de l'erreur et de mon absence durant trois mois. Pour toute réponse j'avais reçu fin octobre au retour de mission deux factures, l'une de 200€, la dernière mensualité qui a été bloquée lorsque j'ai demandé à ma banque l'arrêt des prélèvements, l'autre de 1800€ pour la résiliation basée sur des relevés "estimés". De nouveau j'ai écrit à EDF en recommandé pour leur signifier l'erreur. Et par mail j'ai demandé à Direct Energie de faire changer ces mêmes index (de résiliation pour EDF et d'ouverture pour eux) par ENEDIS, ce qu'ils ont fait (je ne sais pas comment j'en ai reçu la preuve par courrier mais personne n'est venu en ma présence) immédiatement.

J'ai reçu vendredi dernier une lettre d'Intrum Justitia société de recouvrement mandatée par EDF me demandant de payer ma dette de 1800€. A laquelle j'ai de nouveau répondu par un courrier recommandé avec des photocopies de mes courriers précédents à EDF, plus preuve de réception, et en réexpliquant pour la 3ème fois l'erreur. A EDF je leur ai envoyé une copie du courrier de Direct Energie prouvant qu'ENEDIS avait changé les index du mois d'août lors du changement de fournisseur et leur demandant de bien vouloir faire cesser la procédure d'intrum justitia et de me contacter par courrier afin de solder ce qui doit l'être.

D'après mes calculs en réalité avec mes 8 mois de payements à 200€ par mois ce sont eux qui me doivent de l'argent et pas l'inverse, il est hors de question que je verse un seul centime à ces escrocs tant qu'ils feront la sourde oreille à mes courriers comme il l'ont fait à mes demandes d'aide et d'arrangement tout au long de l'année.


Mes questions sont d'ordre judiciaire :
Comment EDF fonctionne-t-il avec les contentieux ? Il y a bien une place au dialogue avant d'aller devant un tribunal ?!
Quel pouvoir à leur société de recouvrement Intrum Justitia ? Peuvent-ils me convoquer au tribunal ? M'envoyer un huissier directement ?
Devrais-je contacter un avocat ? Je n'ai sincèrement aucune envie de faire des frais de justice pour une affaire pareille...
Et si on m'y force, puis-je me retourner contre EDF ? J'ai fait changer 20000€ d'installations chez moi sur une simple erreur que personne chez eux n'a relevée malgré mes demandes (pour changer de compteur et faire des relevés réels), et passé presque 5 mois à me ronger les sang pour comprendre comment j'avais pu consommer autant !

Merci d'avance

Camille

1 réponse

Messages postés
20922
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
30 novembre 2020
14 138
Bonjour,

Cette histoire dure depuis trop longtemps, et vous n'obtenez aucune réponse satisfaisante d'EDF à vos réclamations.

Avant de causer de tribunaux, je vous conseille de prendre contact avec les services du Médiateur National de l'Energie (indépendant des fournisseurs) pour régler ce litige, sur son site www.energie-mediateur.fr
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 7 novembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2017

Je vais essayer. Merci
Dossier à la une