Entretien et réparation de la VMC en copropriété

HLN95 2 Messages postés lundi 23 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 20:57 - Dernière réponse : anemonedemer 8165 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 13 septembre 2018 Dernière intervention
- 24 oct. 2017 à 23:26
Bonjour,
A ma demande et en raison de moisissures dans mon logement, le syndic a fait une vérification de la VMC qui n'aspirait plus rien par les bouches d'aération de mon appartement au R-ch sur 4 étages. Le rapport de l'entreprise montre une canalisation complètement obstruée. Le syndic prétend qu'il ne peut agir sans une AG, alors que la loi l'y autorise en cas d'urgence d'effectuer des travaux de réparation sans passer par une AG. Le ramonage de la VMC fait-il parti des travaux d'urgence, car il s'agit de l'air que respirent les occupants. Leur santé est menacé.
Si quelqu'un a la réponse, Merci pour votre retour.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

anemonedemer 8165 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 13 septembre 2018 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 21:06
0
Merci
Bonjour,
Non il n'y a pas d'urgence "vitale" car le conduit ne s'est pas obstrué en quelques jours. Par contre il est à craindre que le moteur de l'extracteur "fatigue", puis chauffe et soit rapidement détérioré.

Avez-vous une entreprise qui entretien cet extracteur ? Elle pourrait indiquer l'urgence du ramonage et appuyer (ou pas) votre demande au syndic.

Quand est votre prochaine AG ? Si c'est bientôt, veillez à ce que le ramonage soit inclus dans l'OdJ avec un ou plusieurs devis.

Avez-vous contacté le conseil syndical ? Comme ce sont aussi des copropriétaires, ils vont sans doute soutenir votre démarche.

Y a-t-il assez de trésorerie pour payer le ramonage ? Là c'est plus ennuyeux si ce n'est pas le cas. Le syndic en "bon" gestionnaire doit veiller au respect du budget prévisionnel et si il n'a pas la trésorerie, il ne peut rien engager sans un vote supplémentaire.
HLN95 2 Messages postés lundi 23 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 21:56
Bonjour,
Merci pour votre retour.
IL n'y a pas d'urgence vitale, mais une des raisons du départ des locataires est que l'appartement était tout en moisissure au plafond. J'ai refait l'appartement à neuf avant de le remettre en location. J'ai demandé au syndic de procéder au ramonage avant l'arrivée des locataires. Il ne veut pas engager les travaux sans AG. Prochain en février/mars 2018.
Oui, c'est une entreprise qui entretien la VMC. Elle a fait un rapport et un devis, précisant l'urgence. Je vais contacter le conseil syndical pour connaître la position. En ce qui concerne la trésorerie, oui. Il y a les fonds nécessaires pour exécuter le ramonage. Mais le syndic considère que c'est à ma demande et pour mon intérêt personnel, donc aucune urgence.
J'ai refait l'appartement pour la même cause il y a un an (2016).
Voilà que ça recommence.

Je compte faire une lettre AR pour l'assigner à exécution de ramonage, faire un constat de réfection à neuf de l'appartement par un huissier et si la moindre dégradation par humidité apparaît, je dépose une plainte pour négligence. Qu'en pensez-vous ? Ai-je raison de ne pas laisser passer ?

Merci pour vos conseils.
Slts
anemonedemer 8165 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 13 septembre 2018 Dernière intervention > HLN95 2 Messages postés lundi 23 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 23:26
Oui une lettre AR c'est déjà bien.

Mais surtout avoir l'appui du Conseil Syndical en montrant que ce n'est pas que votre intérêt, mais aussi celui d'autres copropriétaires.
Ne mettez pas en avant votre problème, mais celui de tout le bâtiment. D'autres ont aussi des moisissures ?

Il faut aussi obtenir de la société d'entretien VMC un devis de ramonage pour que chacun sache les montants en jeu.
Commenter la réponse de anemonedemer

Dossier à la une