Cetelem et autres organisme [Fermé]

boutboubou 3 Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 17 septembre 2017 Dernière intervention - 17 sept. 2017 à 12:05 - Dernière réponse : boutboubou 3 Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 17 septembre 2017 Dernière intervention
- 17 sept. 2017 à 12:16
bonjour j'aimerais que l'ont puisse me renseigne en 2008 je fait un rachat de credit pour cetelem cofidis sofinco et d'autre aujourdhui je suis encore endette c'est organisme ne devait plus m'accorde de credit le notaire qui a fait mon rachat me le bien specifier hors il m ont accorde d'autre credit qui aujourdhui sont trop lourd quesque je peu faire contre eux c'est sur je l'est est demande il me l'est ont accepte il aurait due dire non c'est bien marque sur le papier du notaire cetelem et les autres quand tout vas bien nous sommes les plus grands amies du monde des qu il y as un probleme de remboursement c'est la debandade on vous umilie insulte telephone a tout le monde courrier 20 lettres par semaine se que je ne comprend pas il me dise fbdf donc plus faire de cheque et eux me dise de leurs faire des cheque c'est le monde a l'envers merci de vos reponses
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
La question est ?

Merci Marley 1

a aidé 188343 internautes ce mois-ci

boutboubou 3 Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 17 septembre 2017 Dernière intervention - 17 sept. 2017 à 12:11
que faire contre eux puisquil ne devait plus m'accorde de credit il sont quand meme en faute c'est le plus gros organisme de credit hors la loi
S'il vous l'ont accordé c'et que vous l'avez demandé..si vous ne pouvez plus payer déposez un dossier de surendettement.
boutboubou 3 Messages postés dimanche 17 septembre 2017Date d'inscription 17 septembre 2017 Dernière intervention - 17 sept. 2017 à 12:16
bien sur mais si il etait honnete il me l'aurait refuse en disant quil n'avait plus le droit de men accorde c'est tout
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une