Acte de vandalisme sur un vélo [Résolu]

Pepone - 10 août 2017 à 11:08 - Dernière réponse : relou 5296 Messages postés samedi 22 décembre 2012Date d'inscription 15 juillet 2018 Dernière intervention
- 10 août 2017 à 11:26
Bonjour,
Nous sommes, avec mon épouse, propriétaires d'un appartement dans un immeuble possédant un local à vélo. Ce local est fermé à clé et seuls les locataires ou propriétaires y ont accès.
J'y avais entreposé mon vélo de course et ce matin, j'ai découvert que les 2 pneus ont été vandalisés par des coups de cutter les rendant bons pour la poubelle.
Que dois-je faire?
Merci pour votre réponse
M. Patrick Pattier
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

0
Merci
Bonjour

Un garage à vélo dans des parties communes, n'est pas assurable tout le monde y ayant accès, ni par vous, ni par la copro.
C'est donc à vos risques.
cristali 12889 Messages postés samedi 1 septembre 2007Date d'inscription 16 juillet 2018 Dernière intervention - 10 août 2017 à 11:13
bonjour, vous pouvez toujours déposer plainte, mais ça risque d'en rester a ce stade éternellement.
ça pourrai servir pour l'assurance éventuellement.
roudoudou22 10206 Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 14 juillet 2018 Dernière intervention - 10 août 2017 à 11:19
Que dois-je faire?

Racheter des pneus neufs
Commenter la réponse de Jo
celestedu35 5871 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par celestedu35 le 10/08/2017 à 11:26
0
Merci
bonjour , rien a espérer même avec une plainte données aux assurances , il n'y a pas eu d'éffraction ? nous ici ce sont 5 vélos qui ont été "subtilisés" en une nuit , dans un local fermé a clefs rien obtenu de nos assurances
Commenter la réponse de celestedu35
relou 5296 Messages postés samedi 22 décembre 2012Date d'inscription 15 juillet 2018 Dernière intervention - 10 août 2017 à 11:26
0
Merci
bonjour
si vous n'avez pas de preuves contre le coupable :rien n'est possible
Commenter la réponse de relou
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une