Acheter la maison des beaux parents

ValentinZ 2 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 13:06 - Dernière réponse : ValentinZ 2 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention
- 9 août 2017 à 14:11
Bonjour,

J'aimerai savoir quelle(s) est (sont) les possibilitées pour racheter la maison de mes beaux parents, je m'explique:

Ils sont tout les deux à la retraite et ont fini de payer leur maison, cependant ils n'arrivent plus à s'en occuper.

Mon épouse est fort attachée à la maison de son enfance et aimerait l'acheter mais nous n'avons pas le budget pour, sachant que nous voudrions y faire des travaux.

Nous sommes primo-accédant et aimerions bénéficier du PTZ voici un peu le descriptif :

Prix de vente de la maison estimé à 160 000€
Notre budget est d'environ 110 000€ avec les frais de notaire + environ 50 000€ de PTZ.

Je précise qu'une bonne partie du budget travaux (PTZ) servira à faire une extension pour que mes beaux parents puissent y vivre.
Mon épouse à 2 soeurs qui, je pense, ne seront pas contre la vente de la maison étant donné que mon épouse s'occupe de ses parents (elles n'habitent pas à proximité).

Merci d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

sleepy00 12234 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 14 juillet 2018 Dernière intervention - 9 août 2017 à 13:51
0
Merci
Pour ce genre de montage
voyez avec un notaire
qui de toute façon sera obligatoire

il vous conseillera sur le plus simple à faire.

pour alléger le budget
il peut par exemple vous conseiller sur une donation
vous achetez une part de la maison
et les parents donnent une part à leur fille.
ValentinZ 2 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 9 août 2017 Dernière intervention - 9 août 2017 à 14:11
Bonjour Sleepy00, merci pour votre réponse. Je vais me rapprocher d'un notaire dans ce cas.
Commenter la réponse de sleepy00
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une