Louer ma résidence principale

Signaler
-
Messages postés
25957
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2020
-
Bonjour,

Je suis propriétaire d'une maison depuis 5 ans.
Le prêt immobilier de cette maison n'est pas totalement remboursé.
Je vais m'installer avec mon ami dans une autre maison, qui est en vente, sur la même commune.
Je souhaite conserver ma 1ère maison et la mettre en locatif.
Plusieurs questions :
>le fait de la louer signifie-t'il qu'elle n'est plus ma résidence principale ?
>d'un point de vue fiscal, quelles taxes paye-t'on sur les revenus immobiliers ?
>d'un point de vue financier : le fait qu'un loyer couvre majoritairement les mensualités de mon prêt signifie-t-il que ma capacité d'emprunt augmente et me permettrait d'accéder, avec mon ami, à l'achat de notre nouvelle résidence ?

1 réponse

Messages postés
25957
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2020
5 716
Bonjour
compte tenu de la naïveté de vos questions (désolé mais j'ai rigolé) c'est très bien de demander et je vous inciter très fortement à
- lire la déclaration foncière 2044 et sa notice
- passer impérativement par un agent immobilier pour trouver le locataire et faire le bail


>le fait de la louer signifie-t'il qu'elle n'est plus ma résidence principale ? Ben oui vous n'y êtes plus ! Ceci étnat à part le fait que vous mettrez l'année prochaine votre nouvelle adresse sur votre déclaration d'impot cette notion n'as pas d'importance


>d'un point de vue fiscal, quelles taxes paye-t'on sur les revenus
immobiliers ? l'impôt sur le revenu (après déduction des charges) comme sur tous vos autres revenus ! lire la 2044


>d'un point de vue financier : le fait qu'un loyer couvre majoritairement les mensualités de mon prêt signifie-t-il que ma capacité d'emprunt augmente et me permettrait d'accéder, avec mon ami, à l'achat de notre nouvelle résidence
Vous avez un revenu en plus donc la banque en tient compte dans votre taux d'endettement (mais toujours en s'assurant que le taux reste sous 33% environ
Dossier à la une