Réassurance prêt immobilier en cours suite cancer +de 10 ans

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 30 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juillet 2017
-
 Fran -
Bonjour,
Je viens de recevoir un refus de réassurance de la part de la SWISSLIFE après envoi de mon questionnaire santé, j'ai eu un cancer du sein sans aucun traitement derrière en mars 2007, donc + de 10 ans, puis un mini AVC en juin 2014, sans suites non plus, j'ai reçu cette réponse terrible de la part du Service du Médecin Conseil... complètement anonyme...
Par rapport à la convention AERAS... " s'il y a bien une obligation d'étudier le dossier, il n'y a pas pour autant d'obligation d'acceptation " sans autres formes de procès, ni suppléments, ni recours sauf commission de médiation, que je vais contacter, mais je ne me fais pas d'illusions,
C'est tout simplement honteux, de recevoir de telles réponses,
Je me mets à la place de jeunes adultes ou moins jeunes touchés par la maladie, et qui ne pourront jamais espérer accéder à la propriété...
Je ne vais pas me laisser faire, et exercer tous les recours possibles,
Je ne peux pas faire courir le risque de ce solde d'emprunt pourtant inférieur à 66 000 € à mes 2 files actuellement au RSA toutes les deux...
Je suis preneur de tous vos conseils
Merci,

2 réponses

Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 390
Bonjour
Mais vous n'avez pas déjà une assurance ?

S'agissant de vos filles elles n'ont aucun risque - si vous veniez à décéder la vente de vos biens couvrirai la dette et au pire elle refuserait la succession

"un mini AVC en juin 2014,"
Vous êtes donc un risque santé important


Il existe une procédure pour obliger un assureur (que vous ne choisirez pas) à vous assurer mais la surprime sera conséquente
Bonjour,

Si vous êtes déjà assuré et bien assuré, ce qui veut dire que vous avez déclaré vos antécédents, ne changez surtout pas d'assurance.

Il n'existe pas en assurance emprunteur de "procédure pour obliger... un assureur à vous assurer".

La convention AERAS prévoit 3 niveaux de décisions possibles, le passage d'un niveau à l'autre est automatique et le refus qui vous a été prononcé doit indiquer ce niveau. Si vous n'êtes pas encore au niveau 3, vous aurez peut-être une proposition.

Pour info, la commission de médiation AERAS n'est pas compétente pour traiter la partie médicale de votre demande d'assurance.

Il vaudrait mieux vous tourner vers des spécialistes des risque aggravés, vous les trouverez facilement sur Internet.

Cordialement