Prescription trentenaire pour les arbres [Résolu]

- 29 janv. 2017 à 09:22 - Dernière réponse :
Messages postés
10373
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Dernière intervention
29 juin 2018
- 29 janv. 2017 à 12:15
Bonjour,
La majorité des cas concerne des conflits de voisinage.
Cependant dans notre cas, il s'agit d'un arbre situé sur le terrain de la copropriété.
Arbre très haut (18 mètres) , proche du bâtiment (8 mètres) et dépassant la hauteur du bâtiment d'environ 6 mètres.
Un copropriétaire peut il s'opposer à l'abattage de l'arbre en invoquant la clause trentenaire, alors même que la majorité des copropriétaires en assemblée a voté pour son enlèvement ?
(s'agissant d'un mélèze , un étêtement de l'arbre n'est pas envisageable, car l'arbre n'aurait plus de forme...)
Merci pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
70445
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 novembre 2018
- 29 janv. 2017 à 11:18
0
Merci
En effet, nous sommes là apparemment non pas dans un conflit entre deux propriétaires mais dans le cadre de la gestion d'une (co)propriété unique.

Que l'unité foncière ressorte d'un seul propriétaire ou de plusieurs, il s'agit d'une gestion interne dans laquelle le règlement et les règles de majorité priment sur le code Civil en la matière, surtout si l'arbre en question n'est situé sur l'espace privatif de personne.

Et puis il resterait de toute façon à prouver que l'arbre soit en place depuis plus de trente ans.

Il peut sembler judicieux de demander l'avis plus précis d'un avocat qui aurait la possibilité de lire l'intégralité des documents relatifs à la copropriété, lesquels comportent éventuellement des dispositions spécifiques ...



Commenter la réponse de BmV
Messages postés
10373
Date d'inscription
jeudi 3 mars 2011
Dernière intervention
29 juin 2018
- 29 janv. 2017 à 12:15
0
Merci
Bonjour,

Un copropriétaire peut il s'opposer à l'abattage de l'arbre alors même que la majorité des copropriétaires en assemblée a voté pour son enlèvement ?

Oui il peut le faire, sous la seule condition qu'il intente un procès au syndicat des copropriétaires dans les deux mois qui suivent la réception du P. V. d'assemblée générale déclarant l'abattage de cet arbre. Passez outre ce délai et cette action en justice, le syndic missionne le bûcheron pour exécution de la décision de l'A. Gle et point final.....!

Cdlt.
Commenter la réponse de Rochat1
Dossier à la une