Rupture de bail séparation [Résolu]

beatrice - 28 janv. 2017 à 14:07 - Dernière réponse : bailleurx 5439 Messages postés samedi 17 novembre 2012Date d'inscriptionContributeurStatut 5 décembre 2017 Dernière intervention
- 29 janv. 2017 à 18:02
Bonjour,
cela fait 3 mois que nous avons emménagé, mais je souhaites quitter le logement aujourd'hui. Dans le contrat (signé aux 2 noms) nous avons une clause de solidarité indivisibilité - élection de domicile. Dois-je attendre un an ou 3 ans (durée du bail) en sachant que nous sommes d'accord pour que Monsieur reprenne le logement en son nom seul. L'agence peut-elle refuser cet accord.
Merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
bailleurx 5439 Messages postés samedi 17 novembre 2012Date d'inscriptionContributeurStatut 5 décembre 2017 Dernière intervention - 29 janv. 2017 à 14:24
0
Utile
2
bonjour
Oui et Non
l'agence ne peut pas refuser que vous donniez votre préavis mais elle peut exiger que vous restiez solidaire du bail jusqu’à la fin des 3 ans (durée du bail)

si monsieur a assez de revenus pour satisfaire aux demandes de l'agence vous pourriez demander la rédaction d'un nouveau bail au seul nom de Monsieur il risque cependant de vous en couter de nouveaux frais d'agence
à vous de voir comment les partager entre vous pour pouvoir vous libérer définitivement de cette charges qui peut devenir un énorme boulet pour vous si Monsieur venait a ne pas payer ses loyers, même si Monsieur aujourd'hui est (vous semble) très sérieux...

Cdt

--
  • Commentez une (cette) REPONSE en choisissant "commenter la reponse de..." sous la (cette) réponse ou **choisissez "REPONDRE" (en bleu sous la question initiale ou en bas) pour Réponse à question init
Merci pour votre réponse qui répond à mes questions.

Cdt.
bailleurx 5439 Messages postés samedi 17 novembre 2012Date d'inscriptionContributeurStatut 5 décembre 2017 Dernière intervention - 29 janv. 2017 à 18:02
avec plaisir
Cdt
Commenter la réponse de bailleurx
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une