Mon patron me propose un abandon de poste...

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 4 janvier 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 janvier 2017
-
Messages postés
20922
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 juin 2021
-
Voilà, j'ai besoin de vos lumières pour ne pas agir sur un coup de tête et avoir d'autres avis.

Je suis en poste depuis 4 mois dans une boîte très bien, avec un patron très sympa. Mais je me rends compte que je ne suis pas faite pour ce métier...et lui non plus! Il n'a rien à me reprocher, je bosse bien (enfin je crois^^), je m'en sors très bien, ne fais pas d'erreur, mais je n'aime pas et ne prends aucun plaisir.

J'ai donc un autre projet professionnel et je lui en ai fait part, ce qu'il comprend parfaitement, et il m'y encourage.

Le problème c'est que je ne veux pas démissionner car je sais que je ne trouverai pas forcément tout de suite, et je ne peux pas me permettre d'être sans revenu. Et en même temps, mon patron est dans une situation délicate car il est avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête à se demander quand je vais partir (et j'ai qu'une semaine de préavis si je pars!)

Du coup il me propose de lui laisser le temps de recruter ma remplaçante, et qu'une fois que c'est fait, on fasse un abandon de poste. Il ne veut pas faire de rupture conventionnelle car il ne veut pas payer d'indemnités (et moi ça me va très bien , je n'en demande pas... Mais apparemment c'est obligatoire)

Qu'est-ce que vous pensez de sa proposition? Dois-je accepter? Quels sont les risques?

Sur le papier ça semble bien, mais je ne connais sûrement pas toutes les subtilités qui pourraient me créer des problèmes.


Merci!!

4 réponses

Messages postés
20922
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 juin 2021
8 783
car je sais que je ne trouverai pas forcément tout de suite
Et pourquoi ne pas chercher un autre emploi tout en conservant l'emploi actuel ?
Si votre employeur est si 'compréhensif' qu'il est ok pour vous licencier pour faute grave, vous ne devriez pas avoir de problème à négocier avec lui un préavis réduit à 1 semaine (demandez un écrit quand même), ainsi qu'a obtenir des arrangement pour aller aux entretiens avec sa bénédiction (les deux seules limitation à la recherche en étant en poste).

Cette façon de faire vous assure une continuité totale de revenu (en général, je quittais un poste le vendredi, et commençait le suivant le lundi), et surtout, le plus gros des avantages, c'est que vous pouvez vous permettre de refuser un emploi qui ne vous plait pas sans aucune conséquences négatives.

Un autre avantage de cette méthode est celui généré par la 'veille'.
Vous obtenez une idée très précise de vos chances de trouver un autre emploi, et du salaire que vous pouvez espérer.
Et si vous réalisez qu'en 6 mois, vous n'avez eu aucune proposition valable (plus intéressante), ça permet de se dire qu'un travail inintéressant est peut-être plus intéressant qu'un RSA parce que les droits ARE sont arrivés à expiration.
Messages postés
40829
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 juin 2021
13 942
Bonjour,

les risques sont que votre employeur ne vous licencie pas rapidement, car il n'est pas obligé de le faire, sans parler du fait de vous avoir fait une proposition pas très légale. Il pourrait vous licencier dans 3, 4, 6 mois, mois pendant lesquels vous ne percevriez aucun salaire, vous ne pourriez pas vous inscrire à Pôle Emploi, vous ne pourriez pas travailler ailleurs. Les mois pendant lesquels vous auriez eu des bulletins de salaire à zéro seront pris en compte pour le calcul de votre chômage, autant dire que vous risqueriez vous retrouver avec très peu. Surtout si vous n'avez pas travaillé avant ce CDI.

L'abandon de poste est rarement une bonne solution.
Messages postés
34870
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 juin 2021
7 535
bjr si c'était un licenciement économique vu votre peu d'ancienneté il n'y a pas d'indemnité et pour la rupture conventionnelle au vu de votre peu d'ancienneté si à tout hasard vous aviez 2000 euros bruts cela ferait 133 euros donc peu
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 4 janvier 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 janvier 2017
1
Mon intuition me dit que vous êtes trop tendre avec votre cher patron...
La rupture conventionnelle vous ouvre quelques droits au chômage, pourquoi ainsi faire passer les intérêts de votre patron avant les vôtres?
Il doit sûrement gagner mieux sa vie que vous.
Messages postés
40829
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 juin 2021
13 942
Bonjour,

"La rupture conventionnelle vous ouvre quelques droits au chômage, pourquoi ainsi faire passer les intérêts de votre patron avant les vôtres? "

le problème n'est pas là, mais c'est le droit de l'employeur (comme celui de l'employé) de refuser une rupture conventionnelle.

Cordialement
Messages postés
35199
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 juin 2021
293
je suis assez d'accord avec tania57, vu le peu d'ancienneté l'indemnité ne doit pas être enorme