Renoncement projet-commission courtier ? [Résolu]

cazagirod 13 Messages postés mercredi 19 octobre 2016Date d'inscription 27 décembre 2016 Dernière intervention - 21 oct. 2016 à 15:13 - Dernière réponse :  Komar
- 21 oct. 2016 à 16:05
Bonjour, j'ai trouvé 1 courtier pour s'occuper de la recherche d'un financement pour achat appartement en VEFA,
Elle me demande de la mandater auprès des banques, mais ne me dit pas si le financement est faisable ou pas,est-ce normal?d'autre part,si,finance ou pas,je renonce au projet,je Luis dois son pourcentage de commission prévue légalement ?merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Bonjour,

Et pourquoi ne pas lui demander, ce serai plus simple, non ? Il pourrait vous dire si le financement est faisable ou pas, mais ce n'est pas une obligation. Il ne pourrait pas d'ailleurs s'engager sur la bonne issue de votre demande de financement.

Si pas de financement accordé = pas de commission.

Donc maintenant faites le rapprochement : pensez vous qu'il va se casser les pieds à vous chercher un financement s'il était sûr que cela n'allait pas aboutir, donc qu'il n'allait rien toucher ?
cazagirod 13 Messages postés mercredi 19 octobre 2016Date d'inscription 27 décembre 2016 Dernière intervention - 21 oct. 2016 à 15:44
Mon Dieu que vous avez raison. Merci.
cazagirod 13 Messages postés mercredi 19 octobre 2016Date d'inscription 27 décembre 2016 Dernière intervention - 21 oct. 2016 à 15:48
Mais...si le financement accordé. C moi pour 1 raison valable ou non ME DESENGAGE,ne veut plus acheter quoil?
Commenter la réponse de Komar
0
Merci
"La loi est claire : un courtier ne peut jamais demander de frais ni rémunération avant la signature de l’acte avec le notaire ou le déblocage du prêt. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. (Article L322-2 du Code de la consommation). Cette obligation est rappelée par l’article L519-6 du code monétaire et financier.

Si le prêt choisi ne correspond pas à vos exigences de départ ou au mandat que vous avez signé avec le courtier, vous n’avez rien à lui régler. Il peut arriver qu’au moment de rédaction du mandat, un courtier vous demande un chèque qu’il n’encaissera que plus tard. C’est un moyen psychologique de pression que vous n'avez pas à accepter."

En savoir plus sur http://www.cbanque.com/credit/courtier.php#dwtJS7VhL0PJvb3m.99
Commenter la réponse de Komar

Dossier à la une