Agression physique par un de mes employeurs

Fanfan - 18 oct. 2016 à 09:08 - Dernière réponse :  Fanfan
- 18 oct. 2016 à 10:44
Bonjour, je viens d'être agressé physiquement par mon chef (qui est mon employeur à quelques %).
Il ne m'a pas frappé car je le retenais, mais il m'a bloqué dans un coin pour pouvoir m'empêcher de bouger....
Et il a essayé de me frapper mais je l'en ai empêché, car je le retenais de mon côté, par contre il m'a menacé.
Que puis-je faire à ce niveau là?
Merci d'avances pour vos conseils.
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
rosieres1 4153 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 10:17
+1
Utile
bonjour,
Vous pouvez porter plainte mais si vous n'avez pas de témoins et pas de traces d'agression physique celà ne va pas être facile...
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de rosieres1
0
Utile
3
Bonjour, j'ai seulement un doigt qui est un peu coupé car il m'a coupé avec ses ongles, et il est un peu gonflé.
Je l'ai pris en photo et il y a seulement le fait de porter plainte???
rosieres1 4153 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 10:25
bonjour,
Si vous avez un certificat médical constatant les lésions vous pouvez, en plus de la plainte, faire une déclaration d'accident du travail que vous adresserez vous même à la sécurité sociale;
Fanfan > rosieres1 4153 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 10:29
Le souci est que cette lésion ne me rend pas inapte à travailler...
C'est mineur.
Fanfan > rosieres1 4153 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention - 18 oct. 2016 à 10:44
Et je veux partir car j'ai envoyé ma démission hier soir par recommandé.
Qu'est-il possible à négocier avec mon employeur majoritaire?
Car l'employeur majoritaire du groupe n'est pas celui avec qui l'agression a été faite?
Commenter la réponse de Fanfan
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une