Conjoint survivant - placements en son nom propre [Résolu]

Navarosse 1 Messages postés mercredi 28 septembre 2016Date d'inscription 28 septembre 2016 Dernière intervention - 28 sept. 2016 à 17:57 - Dernière réponse : condorcet 25403 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention
- 29 sept. 2016 à 08:53
Bonjour,
Ma soeur, agée de 87 ans, a perdu son mari il y a 3 ans. Celui-ci avait 3 enfants nés d'une première union. De son côté ma soeur a eu 5 enfants nés également d'une première union. Ma soeur a perçu avant le décès de son mari un héritage qu'elle a placé en son nom propre. Une succession est en cours aupres d'un notaire. Celui-ci lui a fait savoir que les intérêts qu'elle perçoit de son placement tombent dans la succession. Disposant d'une très faible retraite peut-elle toucher au capital pour faire face à certaines dépenses ?
Merci pour les éléments de réponse qu'il vous sera possible de m'apporter.
Cordialement
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
condorcet 25403 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 20 avril 2018 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 08:53
0
Utile
Ma soeur a perçu avant le décès de son mari un héritage qu'elle a placé en son nom propre.
Les divers comptes ouverts au nom personnel de chacun des 2 époux dépendent de la communauté.

Disposant d'une très faible retraite peut-elle toucher au capital pour faire face à certaines dépenses ?
Réponse affirmative.
Cette somme recueillie par succession lui appartient personnellement.(bien propre)

Dans le cadre des opérations de liquidation de la succession elle doit la "reprendre" dans la masse des biens de la communauté, au titre du règlement des "reprises et récompenses", action que chaque époux exerce lors de la dissolution de la communauté survenue, au cas particulier, par le décès de l'un des époux.

Si, comme vous l'a indiqué le notaire, les intérêts du placement reviennent à la succession, ce n'est pas le cas du capital pouvant être retirer de la masse communautaire à tout moment par l'époux créancier de la communauté, aux fins de réinvestissement.
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une