Passage au Jaf sans avocat

Résolu
Océane 2447 - 28 août 2016 à 14:40
 Nath - 24 janv. 2019 à 17:45
Bonjour,

Lorsque ma fille avait 18 mois, son père m'a imposé une garde alternée. Très vite cette façon de faire c'est avérée ne pas être la bonne.

En effet mon enfant revenait de chez son père dans un état de fatigue de saleté et toujours malade. Qui plus est, elle hurlait ne pas vouloir venir chez moi. Je cite: "Maman méchante, maman, me tape".
Moi essayant de comprendre pourquoi mon enfant disait de telle atrocités, et son père la gardant dans ses bras en me traitant de mauvaise mère, j'étais donc obligé d'"arracher" mon enfant des bras de son père.

Après deux mois de garde alternée, j'ai dis au Jaf que cela n'était pas la solution car pas de communication entre le père et moi, seulement des reproches. Je n'avais pas d'avocat. Le JAF a ordonné une expertise psy du père, de notre fille et de moi même.

J'ai attendu cette expertise durant plus de 18 mois et suis repassé au JAf au bout de 2 ans.
Années durant lesquelles la garde alternée était maintenue dans de très mauvaises conditions. Pressions exercées sur ma fille pour m'atteindre. Perte de mes amis par mensonges proférés par le père. Relation difficile avec la famille et moi dans l'incompréhension totale de ce qui arrivait.

En Juin 2012, on m'a enlevé mon enfant par décision du JAF, car j'avais décidé de déménagé a 2OO km. En effet je ne pouvais plus vivre près de cet homme qui avait anéanti ma vie a tous les niveaux.
Lors de cette audience il y eut beaucoup de mensonges de la part de la partie adverse. Mon avocat n'a rien dit. Vraiment rien dit!!! C'était une catastrophe.
J'ai fait appel, avec un autre avocat, mais rien de plus n'est arrivé.

En 2014, il y eut beaucoup, beaucoup de choses qui se sont passées pour ma fille alors agée de 7 ans. Son père s'est, entre autre, séparé de sa compagne avec qui il a eut une autre fille.

J'ai relancé une procédure en référé en début 2015 car trop de faits grave se sont déroulés autour de ma fille. J'ai pris une autre avocate.

L'audience fut de nouveau catastrophique. Pourtant beaucoup de choses étaient frappantes. Et lorsque j'ai dis a la juge que ma fille subissait des pressions psychologique celle ci a rétorqué que je ne pouvais pas me fabriquer mes propres preuves.

Personnellement je trouve cela hallucinant que lorsque une mère s'inquiete pour la santé morale et physique de son enfant, on en tienne pas compte.

Suite a cette phrase de la juge j'ai fait appel a un détective privé, assermenté par l'état.
Il a trouvé des preuves de mise en danger de ma fille et aussi de double domiciliation du père.

Quelques jours suite a cette audience, le père repassait devant le JAF, pour sa seconde fille.

Et depuis ce jour, le père dit que je fais tout pour que ma fille et sa soeur ne se voient pas!!
Il m'a demandé de changer les vacances etc... Ce que je refuse car a chaque fois qu'il y a un accord amiable entre nous, cela fini mal!

Je repasse devant le juge le 7 novembre, suite a une requete du père qui a été reconduite. En effet je suis repassé au JAF le 11 juillet et mon nouvel avocat a été un sale con.

Du coup pour le 7, je veux être seule. Pas d'avocat incompétent, je m'en foutiste et plein de préjugés. Mon affaire est très compliqué. Je n'ai dit que les grandes lignes mais il y a beaucoup beaucoup de choses très graves qui sont arrivées.

Le profite donc de cette nouvelle audience pour redemander la garde.

Je sais pertinemment qu'elle ne me sera pas accordée car la juge m'a dans le colimateur et de toute manière accorde toujours la garde aux pères.

Mais je me bat pour ma fille. Personne ne pourra me reprocher de n'avoir rien fait.

Malgré tout, j'ai besoin de tuyaux pour mettre toute les chances de mon coté.
Je suis déjà aidé par une jeune juriste qui a trouvé mon dossier insensé.

Mais si quelqu'un ici peut m'aider, je suis preneuse!!

Merci de me lire,

Cordialement,

OA

6 réponses

juliemacky
Messages postés
1743
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2018
247
28 août 2016 à 16:33
Bonjour,

On peut en savoir plus ou pas? Peut-être en message privé?

"Je sais pertinemment qu'elle ne me sera pas accordée car la juge m'a dans le colimateur et de toute manière accorde toujours la garde aux pères."

Si vous partez défaitiste et en plus avec cette idée...
3
Bonjour
Je vais assurez Seule ma défense devant le JAF pour récupérer ma fille car son père a profiter de mon hospitalisation pour déménager tous les meubles rendre la maison et pendre ma fille ma voiture et depuis 3 mois soit disant la gendarmerie il y a un vide juridique qui lui permet la jouissance de ma fille avec qui j étais fusionnelle et surtout il l aliéné contre moi
Quelqu un un juriste peut il m aider ? Pas les moyens de payer 1500 euros un virement avocat et attendre l aide juridictionnelle trop long nous passons le 11 février au JAF dois je communiquer les pièces à la partie adverse ou une simple lettre récapitulatives des fais
Il profite d un vide juridique pour garder notre fille comme un meuble au dépit de l équilibre de sa fille
Merci à vous tous
0