Assistante social et services sociaux agressifs et incompétent [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 9 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2016
-
 nana -
Bonjour,
je suis dans une impasse depuis qq mois
j'ai fait appel aux services sociaux pour m'aider avec ma fille de 16 ans qui se drogue, boit, fugue, est déscolarisée, violente avec moi et sa petite soeur.
depuis je vis l'enfer les services sociaux ont tout retourné contre moi me traitant de mère destructrice et menaçant même de voir si ma seconde fille n'est pas en danger avec moi!!
extrait de ses mails
"Sur vos doléances quant au fait que nous ne vous donnons pas de nouvelles, nous avons les mails qui attestent du contraire. Nous nous en tenons certes à l'essentiel et votre collaboration pourra être davantage requise lorsque vous cesserez d'être agressive et aurez retrouvé un peu de sérénité. La pérénnité de votre ton agressif ne peut permettre des échanges constructifs."
"
Si la loi de juillet 78 permet l' accès aux écrits de l'Administration aux uagers concernés par ceux-ci, cette consigne tombe lorsqu'elle est contraire à l'intérêt du mineur dans le cadre de la protection de l'enfance. Et dans votre situation, je considère que c'est le cas.

Si vous faites le choix d'être dans un échange constructif et que vous sortez de votre positionnement destructeur, je veux bien vous recevoir en rendez-vous.

A défaut, nous nous retrouverons dans le cabinet du juge pour enfants quand il nous convoquera en audience.
"

Attentions les fautes et c'est la directrice des services sociaux qui m'écrit elle même !!
pouvez vous m'aider je pense porter plainte auprès du juge des affaires familiales j'ai pris un avocat est ce qu d'autre personne ont le meme probleme avec qui échanger.

merci
A voir également:

4 réponses

Messages postés
38408
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 569
Bonjour

A lire la réponse de l'ASE, je confirme que vous etes destructrice pour votre enfant et il suffit de voir comment vous répondez ici

Si votre fille se drogue, c'est qu'à la base, il y a un mal etre chez elle qui vient de l’intérieur de votre famille

Quand on demande de l'aide, on demande de l'aide pour tout nettoyer, tout dépolluer afin de permettre à l'enfant en danger de trouver un foyer serein et une écoute

Vous ne cessez d'incriminez votre fille de tous les maux et vous ne parlez que de vous, mais pas de sa souffrance qui est réelle

Vous agressez les services sociaux

Vous aurez ce que vous cherchez, vous y allez DROIT DEVANT

Si j'étais votre fille, je me droguerais aussi à vous lire et voir à quel point vous etes buté et qu'il n'y a aucune remise en cause de votre attitude


Messages postés
631
Date d'inscription
lundi 21 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2018
286
Bonjour
La directrice fait son travail ! elle cherchait la meilleure solution pour vous et votre fille .
Devant votre entêtement et harcèlement , elle n'avait d'autres solutions que de vous inviter au cabinet du juge .
Cordialement
Quand une mere seule face a une ado ingerable demande de l aide et n a aucune reponse sauf en insistant vous trouvez cela normal? Vous etes de quelle planete ? Ma fille est delinquante j appel a l aide pour elle comme pour moi et sa soeur et c est moi qu on va juger? N importe quoi France sociale on est perdu... francoise dolto aurait mieux fait de se taire aunlieu de declarer l enfant roi! Mon dieu ils vont nous marcher sur la tete! Elle nous a menace de nous tuer 4 intervebtions policieres mais on m envoi au juge pour que j arrete de demander que les services fassent leur job. Ils sont payes a rien faire ils m ont vu 3 fois en 1 ans franchement . Vous etes du milieu je suppose lol
bref des incapables et dangereux services
Bonjour,
Je suis d'accord avec sophiag. Si votre fille se drogue, vole, fugue.... C'est qu'il doit y avoir un mal-être. Ca m'étonnerait que cela soit juste pour vous casser les pieds...
Vous ne parlez pas du père de votre fille. Il est où ? Est-ce qu'elle souffre tout simplement de son absence ?
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 9 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2016

suite avec mail ou elle me traite par écrit de mere destructrice
"Madame,

Je crois qu'il serait sage que vous reveniez à davantage de sérénité.

Vous vous exprimez uniquement avec agessivité, faites preuve d'un cynisme permanent, ponctuez vos écrits de points d'interrogation et de points d'exclamation à répétition, traduisant votre agacement et votre exaspération.

Vous exprimez vis-à-vis d'Emilie une haine depuis la fin du mois de mai où vous avez sollicité le service, qui me questionne beaucoup. Vous mettez en avant votre détresse mais n'avez jamais évoqué celle de votre fille, qui est pourtant bien réelle.

Je vous rappelle que lorsque le service a procédé à l'évaluation de votre situation à l'automne 2015, j'étais inquiète et ai voulu vous rencontrer. Vous avez décliné cette demande de rencontre, indiquant que votre situation s'était apaisée, ce que vous reconnaissez tout à fait.

Vous saisissez la maison du Rhône au mois de mai 2016, exigeant qu'une solution soit trouvée tout de suite pour Emilie, que vous qualifiez de "délinquante, voleuse, fugueuse..".

Vous multipliez les mails et les appels au service pour indiquer que vous ne savez pas où elle est, que nous ne faisons rien etc… et dans le même temps vous indiquez clairement que vous ne l'acceuillerez plus sous votre toit.

Vous êtes avec le service dans l'exigence permanente, mais malheureusement pas dans l'intérêt de votre fille. Vous identifiez l'ASE comme le moyen de vous débarrasser d'elle et les choses ne vont pas assez vite pour vous.

Vous rappelez que vous êtes titulaire de l'autorité parentale. Je pense que cette question devra être portée devant le juge aux affaires familiales. Après tout ce que vous avez dit et écrit sur votre fille, je pense que l'ASE va être légitime à demander à ce que cette autorité parentale lui soit déléguée.

Sachez que je sais ce que je fais et comme je vous l'ai déjà expliqué, E...... n'est pas, à 17 ans bientôt, un objet que l'on va prendre de force pour le mettre quelque part, pour faire plaisir à son parent qui ne veut plus entendre parler d'elle. Le placement n'est pas quelque chose de banal et anodin et dans la situation de votre fille, comme je vous l'ai déjà expliqué, un minimum d'adhésion est nécessaire et nous sommes d'ailleurs sur cette voie avec elle.

Les dispositions dans lesquelles vous êtes m'obligent à considérer la signature de l'APP comme nulle, dans la mesure où la décision de placement n'est pas une demande d'éloignement de votre fille de votre domicile pour retravailler vos liens avec elle, comme ce devrait être le cas, mais comme un moyen de mettre votre fille dans un lieu fermé et que vous n'ayez plus à entendre parler d'elle. Dans ces conditions, le cadre administratif n'est pas entendable. Ce document pourra juste permettre l'accueil d'Emilie dans un établissement en attendant la saisine et la décision du juge pour enfants.

Dans l'attente d'une date d'audience, je vous demande de cesser d'inonder le service de mails et vous invite à réfléchir à votre positionnement destructeur, pour votre fille, pour vous-même et probablement aussi pourvotre autre enfant ....."
bonjour merci pour votre témoignage et je suis pas surpris du comportement de l'a.s.e ... donc bienvenue dans l'enfer de notre société qui est sensé nous aider... cordialement Mr walkowiak Stéphane
> snt59
Oui l enfer c est le mot juste...vive la protection des delinquants et les parents toujours fautifs ! Mais dans quel monde on vie?
Dossier à la une