Mon employeur peut-il me déclarer en démission d'office? [Résolu]

orelf - 23 juin 2016 à 23:17 - Dernière réponse :  w049
- 24 juin 2016 à 17:58
Bonjour,
Je souhaite quitter mon emploi, ma boîte ne fait pas de rupture conventionnelle. (d'ailleurs, une chef raconte à tout le monde qu'en cas de rupture conventionnelle on a pas le chômage, ce qui est faux, ça montre un peu l'état d'esprit). Bref, j'aimerais lui proposer de me licencier pour faute, tout bénéf pour eux, ils ont rien à me payer, même pas mes congés car je les ai pris, pas folle la guêpe! J'ai juste peur que si lui demande de me licencier, elle refuse et considère que c'est une démission sur simple parole. En a-t-elle le droit? J'ai pas envie de perdre tous mes droits au chômage. Est ce que l'employeur a le droit de mettre sur mon attestation assedic que j'ai démissionné, si ce n'est pas le cas? je voudrais juste un licenciement. Je pensais faire quelques absences injustifiées, a-t-elle de droit de me considérer comme démissionaire? Ya-t-il des recours contre cela? Je vous remercie par avance de vos réponses. Bien cordialement, Orelf
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

0
Merci
La guêpe est naive, qui dit à votre chef que vous ne la traînerez pas aux prudhommes pour contester le licenciement pour faute avec demande d'indemnités ?

Pour être démissionnaire, il faut un écrit, c'est du droit.
C'est vous qui voulez partir, donc, à vous d'en tirer les conséquences, quant aux absences injustifiées, ça vous regarde et ne justifie pas un licenciement et si vous faites un abandon de poste, c'est tout bénéf pour elle car elle n'est pas obligée de vous licencier.

cdt
Commenter la réponse de w049
hoquei44 7996 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 17 juin 2018 Dernière intervention - 23 juin 2016 à 23:29
0
Merci
Bonjour,

J'aime bien votre ignorance enfantine, "ils ont rien à me payer".

Et, cela leur coute encore moins de ne pas vous licencier : tant que vous serez dans cette situation l'entreprise n'aura plus à vous verser de salaire, par contre vous vous continuerez à devoir payer vos éventuelles prestations à l'employeur. Donc au meilleurs des cas bulletins à 0€, dans le pire bulletin négatif et vous vous endetterez envers votre employeur.
Indépendamment de cela, l'employeur peut également décider de vous poursuivre et de vous faire condamner à lui verser des indemnités pour la rupture "sauvage" du contrat de travail.

Tant que la situation ne sera pas régularisée, vous n'aurez pas le droit de travailler dans une autre entreprise ni le droit à des indemnités chômages. Ces dernières quand enfin le contrat sera rompu, seront fortement dimunée en raison de la prise en compte des bulletins de paie dans lesquelles vous n'avez pas cotisé.

Sinon, il existe ce que l'on appelle couramment la lettre de démission. Cela vous prive temporairement d'indemnité chômage. Après, un délai de 4 mois votre dossier est réétudié et là, magie, vous pouvez percevoir l'ARE si vous avez réellement cherché du travail.

CB
Commenter la réponse de hoquei44
Enka1 16204 Messages postés samedi 6 juillet 2013Date d'inscription 27 mai 2017 Dernière intervention - Modifié par Enka1 le 23/06/2016 à 23:35
0
Merci
Bonsoir,

Elle n' a pas à accéder à votre demande. Et d' ailleurs ce n' est pas son intérêt pour diverses raisons, car outre se rendre complice d' une escroquerie et faire un faux, elle se mettrait en tort vis à vis de vous qui pourriez ensuite la mettre aux prud' hommes !

Prenez vos responsabilités, soit vous démissionnez, soit vous continuez à travailler et cherchez un autre emploi. Le chômage n' est pas fait pour çà !

Non l'employeur n' a pas le droit de vous déclarer d' office démissionnaire sans lettre de démission.

Si vous ne venez plus travailler ( absence injustifiée ) il peut aussi vous laisser poireauter tranquillement, et donc de ce fait vous vous retrouverez sans paie et sans possibilité de pourvoir trouver un autre emploi ou vous inscrire au chômage, pour la bonne raison que vous serez en fait toujours employé dans cette entreprise.

Comme vous dites, " la guêpe n' est pas folle " ... mais elle n'est pas très honnête non plus apparemment. Car pas très civique tout çà ...

Entre chien et loup ... Attention au loup ....
Merci de vos réponses,

Je me suis mal exprimée, je veux pas faire un abandon de poste, je sais que mon employeur ne me paierait pas et ne me licencierait pas non plus. Je voulais juste faire une ou 2 absence injustifiées et être licenciée pour faute. Et je suis tellement malhonnête que je comptais avertir mon employeur de ma démarche. Bien sur que je cherche du boulot depuis 8 mois, c'est vrai que c'est tellement facile à trouver de nos jours! Surtout lorsqu'on a pas le droit de s'absenter pour aller à des entretiens d'embauche. Si je veux être licenciée, c'est pour pouvoir faire une formation, dans le but justement de trouver un travail qui me convienne mieux et de ne pas profiter du système! Sur les 11 dernières années, je n'ai eu que 8 mois de chômage, et la j'ai accepté un emploi ou je gagne moins que les droits au chômage que j'avais d'ouverts, ça montre à quel point je profite du système! Ok je suis peut-être malhonnête mais je pense que mon employeur l'est encore plus. Sinon je ne me permettrait pas d'envisager ces solutions, si j'en suis là, c'est qu'il y a vraiment de gros soucis... Je ne sais pas si c'est très honnête de faire travailler des gens 10h d'affilée sans pause et sans manger, de ne pas faire passer de visite médicale d'embauche, d'envoyer des sms jusqu'à 21h le soir et les jours de repos.. . D'être payée avec un mois de retard et devoir supplier pour avoir un accompte.... J'ai tenté maintes fois d'engager une discussion avec mon employeur pour arranger les choses, j'ai envoyé courriers, sms, mails et je n'ai jamais de réponse. Si j'envisage cette solution c'est que j'ai tout essayé avant. Merci pour l'idée de démissionner, j'y avais pensé toute seule figurez-vous... peut-être que certains peuvent se permettre de rester 4 mois sans ressources mais pas moi. Je ne vais certainement pas encourager les patrons en allant dans leur sens c'est ce qu'ils veulent. Enfin, j'ai fait l'erreur de penser que les forums étaient faits pour demander des conseils, plutôt juridiques et non porter un jugement de valeur... Veuillez excuser ma méprise!
je vous souhaite de ne pas vivre la galère que je vis au travail, peut-être adopteriez vous un ton moins sarcastique, mais chacun son point de vue!
Merci quand même, cdt, Orelf
Si vus ne voulez pas de jugement de valeur ou de commentaires sarcastiques, évitez vous mêmes d'en faire !

Effectivement, vous vous exprimez mal.
Commenter la réponse de Enka1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une