Démission d'un CUI/CAE [Résolu]

celinec51 - 11 avril 2016 à 08:32 - Dernière réponse : maylin27 23213 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention
- 20 avril 2016 à 08:40
Bonjour,

J'ai signé un cui cae le 7 mars 2016 pour 1 an et malheuresement, mon travail ne me plait pas du tout et l'ambiance est très mauvaise.

J'aimerais donc démissionner mais je ne sais pas s'il y a un préavis à respecter?

Pouvez-vous m'aider?

Merci d'avance.

Céline
Afficher la suite 

Votre réponse

23 réponses

BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:10
0
Merci
Qu'on le "rompe" ou qu'on "démissionne", pour le salarié et l'employeur ce sera la même chose : si le processus va à la conclusion espérée par le demandeur, ils n'auront plus de relations professionnelle.

Pour quelqu'un comme Célinec51, qui visiblement n'y connaît rien aux subtilités dialectiques du jargon administratif, une réponse lapidaire telle que "on ne démissionne pas d'un cdd" signifie en clair qu'elle est condamnée, quoi qu'il arrive, à aller jusqu'au bout de ce CDD.

Or il existe bien des possibilités légales et réglementaires pour ne pas aller au bout. Elles ont été exposées ci-dessus, à elle de faire le nécessaire maintenant.

Quant aux raisons qui la poussent à le faire, elles ne regardent qu'elle même
Et son patron.
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:14
pour lui expliquer il aurait fallu qu'elle revienne sur le forum chose qu'elle n'a pas fait
pour moi le dialogue est clos c'est vraiment parler pour ne rien dire
BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention > tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:19
C'est sûr que lui répondre sèchement, de but en blanc "on ne démissionne pas d'un cdd" incite violemment au "dialogue" !

" parler pour ne rien dire " : pour ma part je tends à dire que, dans certaines circonstances et sous certaines conditions de forme, 'une rupture d'un CDD est possible.
Légalement.

Écoute qui veut ...
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:27
je vous cite On peut démissionner d'un CDD
BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention > tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:28
Oui, là on est d'accord : c'est vraiment parler pour ne rien dire.
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:29
ce que je vous ai dit dès le début et là on est d'accord
bonne journée
Commenter la réponse de BmV
BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:41
0
Merci
Sauf qu'une telle joute dialectique ne sert pas à informer ni à aider le demandeur initial qui voulait juste savoir s'il pouvait ne pas aller jusqu'au bout de son contrat.

Que ce soit par rupture, abandon, démission, corrélation, dépréciation, amélioration, soumission, participation, exposition, dénonciation, déviation, domiciliation, aviation, procréation, ou peu importe le terme exact par lequel cela est juridiquement désigné.
Dont elle n'a que faire dans le fond.

"je vous cite On peut démissionner d'un CDD" : relever cela c'est en effet parler pour ne rien dire en occultant tout le reste, car là n'est pas la question puisque cette réponse s'adressait à Célinec51 pour lui expliquer en termes simples qu'elle pouvait quitter son CDD avant terme, sous réserve d'un accord avec son employeur.

Pour rappel, tout ce qui peut l'intéresser elle figure ici >>>
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-7103019-demission-d-un-cui-cae#13
Mais il faut penser à cliquer sur les liens en bleu, évidemment.

Dans ces liens figurent d'ailleurs les termes exacts à utiliser....
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:50
je ne vous comprends pas bmw céline a posé sa question le 11 nous sommes le 15 elle n'est jamais revenue et bizarrement aujourd'hui vous ouvrez une polémique en utilisant de plus un mauvais terme
tout cela pour ça j'avoue que je ne vous comprends pas
vous vous etes trompé en disant démission ok tout le monde peut se tromper, personne n'a la science infuse, on ne peut pas etre compétent dans tous les domaines mais après vous prenez la mouche et cela c'est incompréhensible
est-ce que "excusez moi je me suis trompé de terme" est trop dur à dire pour moi le sujet est clos avec vous
Commenter la réponse de BmV
BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par BmV le 15/04/2016 à 16:30
0
Merci
La question n'est pas d'utiliser un terme impropre, en effet, la question est de répondre de façon sensée à un utilisateur novice autrement que par "on ne démissionne pas d'un CDD" sous prétexte que le terme administrativement exact est "rompre".
Quelle différence pour quelqu'un de non spécialiste ?

Il faut réserver ces pinaillages pour les stages de formation et les cours magistraux de droit social !

Au lieu de cela, il eût été adapté et respectable de dire "on peut en effet rompre un CDD et cela se passe comme cela : ...." au lieu de l'envoyer bouler, voire de l'enfoncer encore plus dans son apparente détresse.

C'est pas pour avoir des cours de Droit administratif qu'elle a posé sa question, mais pour avoir une solution à sa situation et dans son langage à elle, comme dans le langage de la plupart des salariés de base, "partir d'un emploi", CDI ou CDD, c'est forcément "démissionner" ou a contrario "se faire licencier" ; peu importe le terme, pour elle, c'est le résultat concret qui compte.

"vous ouvrez une polémique " : ba non, j'en ai justement clos une, faite d'une brochette de posts inutilement polémiques, curieusement agressifs et surtout hors sujet qui étaient là "juste avant".
Et qui n'avaient rien à faire dans le fil.
Et qui ont probablement découragé l'intéressée de revenir sur le sujet.

Ce qui m'a permis d'intervenir pour éventuellement essayer d'aider encore l'utilisatrice par des infos concrètes qui pourraient lui être utiles à elle au-delà de tout cela.

Et si, comme il est à supposer, elle reçoit ces échanges dans sa boîte, elle saura peut-être par où commencer pour ce qu'elle envisage de faire et elle sera, en plus, certainement très heureuse et fière d'apprendre que pour interrompre un CDD on ne démissionne pas, on demande sa rupture.
Et elle se demandera certainement comment elle a fait pour vivre toutes ces années sans connaître cette nuance linguistique.



"En matière d'amour physique, les textiles gênent plus que les principes."  Philippe Bouvard
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 16:29
super
BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention > tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 16:31
Oui, hein ?
Je trouve aussi ....

Merci.
Commenter la réponse de BmV
0
Merci
Bonjour à tous,

Oui désolée je ne recevais pas vos notifications.
J'ai donc lu tous vos conseils et j'ai décidé de demander une rupture conventionnelle.

Merci à tous pour vos messages!!!

Bonne journée.
maylin27 23213 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 20 avril 2016 à 08:40
Bonjour,
désolé mais la rupture conventionnelle ne s'applique pas au CDD ! c'est une rupture a l'amiable signé des deux parties afin d'éviter toute ambiguïté.

Cordialement
Commenter la réponse de celinec51
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 11 avril 2016 à 08:37
-1
Merci
bjr on ne démissionne pas d'un cdd
Lucifer archange déchu ou déçu - 11 avril 2016 à 08:51
Bonjour,

L’on peut démissionner d’un CDD en cas de danger pour le salarié !

Cordialement.
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 11 avril 2016 à 18:50
bjr lucifer si on est mort aussi cela correspond tout à fait à votre réponse totalement hors sujet
marylou. 18662 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention - 11 avril 2016 à 18:52
coucou tania

il faudrait demander à lucifer quel est le danger qui peut permettre de démissionner car là celine parle d'un travail qui ne lui plait pas !!
Commenter la réponse de tania57
maylin27 23213 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 14:56
bonjour,
on ne démissionne pas d'un cdd, on le rompt !

Cordialement
BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention > maylin27 23213 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:01
OK.
On ne démissionne pas, on rompt le CDD, alors, ou on y met fin ou on l'abandonne ou on refuse de continuer à l'honorer ou on s'en retire ou ....
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 14:57
bonjour bmw mais pas pour un travail qui ne plait pas il faut un motif valable et comme dit maylin on le rompt
tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:03
ou on l'abandonne ou on refuse de continuer à l'honorer ou on s'en retire ou et on se retrouve aux prud'homme avec une condamnation à la clé car un contrat doit se respecter de part et d'autre
nul ne doit déroger à la loi
BmV 70418 Messages postés samedi 24 août 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 21 septembre 2018 Dernière intervention > tania57 28175 Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 1 octobre 2018 Dernière intervention - 15 avril 2016 à 15:16
Oui, si c'est fait unilatéralement, mais pas si cela est le fait d'un commun accord.

Par ailleurs, la Cour de Cassation a admis qu'il était possible d'avancer la date de fin d'un contrat conclu à terme précis au moyen d'un avenant, librement accepté par les deux
https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000031657408&fastReqId=337817617&fastPos=1

"l’employeur peut donner son accord à l’interruption du contrat avant le terme prévu. Les deux parties signent alors une rupture anticipée d’un commun accord."

Cf. liens supra.
Commenter la réponse de BmV

Dossier à la une