Fissure plafond appartement

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 8 mars 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
8 mars 2016
-
aie mac
Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
-
Bonjour à tous et à toutes:
Le problème:
Aujourd'hui des micro-fissures de 10cm de long sur un plafond en béton sur une ligne faisant 5 mètres au total parallèle à la rue. Au départ juste une micro-fissure de 10cm il y a 1an et demi. Pas de traces bizarre, de taches ou de présence d'infiltration bref c'est sec.

Les infos:
L'immeuble date des années 1975, des travaux du centre commercial en bas ont eut lieu il y a 2 ans (mettant au passage les fondations a nues), l'appartement se trouve au 14ème niveau sur 15 au total. Mon plafond est la terrasse de mon voisin du dessus (si si c'est possible)
L'assureur ne veut pas déclarer de sinistre sans que le syndic ne détermine l'origine de celui-ci.
Le syndic répond: personne n'est a mettre en cause car pas d'infiltration, juste "un défaut structurel de la dalle coulée d’origine qui ne saurait être traitée si ce n’est par le traitement des fissures par joints élastomères ou par la mise en ouvre d’un revêtement de type toile de verre"
Moi: Ha (après tout, que dire?)

La question:
HELP!!! Est-ce tout et j'effectue le rebouchage adéquat sur le plafond de béton (ça ça va) ou me prend-t-on pour une dinde, un pigeons ou je ne sais quel animal à plumes?

Sans rire un conseil avisé serait très utile à la situation (dommage ouvrable, infiltrations...)

Vous remerciant tous et toutes par avance de bien vouloir me prêter l'expérience qui me fait défaut.

3 réponses

Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 009
bonjour

Sans rire un conseil avisé serait très utile à la situation (dommage ouvrable

c'est un jour? :D
c'est dommage-ouvrage et vous oubliez pour un immeuble de 40 ans.

, infiltrations...)

si vous dites qu'il n'y en a pas... et une infiltration ne crée pas des fissures; elle les révèle.

des travaux du centre commercial en bas ont eut lieu il y a 2 ans (mettant au passage les fondations a nues),

c'est peut-être l'origine de vos dommages, mais dans ce cas vous n'êtes pas la seule et les 13 étages inférieurs doivent avoir des dommages du même ordre.
si vous êtes seule, oubliez également cette possibilité.
sinon, voir avec le syndic et l'ensemble des copropriétaires concernés. (mais bon, 2 ans après, il va falloir bien argumenter).

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 8 mars 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
8 mars 2016

Bonsoir aie mac mec,
Ouais bon... Malgré mon bon vouloir, les infos sont insuffisantes, le coup du dommage ouvrable (dinde mais a moitié seulement) c'est parce qu'il y a eut, il y a environ 5 ans des travaux sur les terrasses concernant l'évacuation des eaux pluviales, fait par des ploucs de première puisque aujourd'hui la copro a pas mal de sinistre d'infiltration d'eau sur les appartements du dessous pour la petite histoire...
Mais car l'histoire n'est jamais drôle sans un mais, pour ma part les fissures dont je suis victimes comparativement aux autres ne présentent à l’œil aucune trace d’humidité.
Pour les travaux du centre commercial concernant les fissures bon ben oui ce n'est pas le cas de tous les résidents.
Donc bref au risque de paraitre naïf, est ce que la personne du syndic me raconte du flans.
Voilà voilà
Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 009
le coup du dommage ouvrable (dinde mais a moitié seulement)

bis: c'est un jour qui est ouvrable; pour ce dont vous parlez, c'est "dommage-ouvrage".

Mais car l'histoire n'est jamais drôle sans un mais, pour ma part les fissures dont je suis victimes comparativement aux autres ne présentent à l’œil aucune trace d’humidité.

les ploucs ne sont donc pas en cause chez vous...

Pour les travaux du centre commercial concernant les fissures bon ben oui ce n'est pas le cas de tous les résidents.

ben voila voila voila...

Donc bref au risque de paraitre naïf, est ce que la personne du syndic me raconte du flans.

de ce que vous en dites, non, puisque vous n'avez aucune preuve d'un potentiel lien de causalité.
pour rester dans la métaphore patissière, vous l'avez dans le baba.

Dossier à la une