Se déclarer seul en étant étudiant [Résolu]

Travelodge 1 Messages postés dimanche 17 janvier 2016Date d'inscription 17 janvier 2016 Dernière intervention - 17 janv. 2016 à 12:25 - Dernière réponse :  kalvolov
- 9 mars 2016 à 23:19
Bonjour,

Subissant actuellement de plein fouet des reproches et engueulades de mes parents à répétition, je me demandais s'il était possible de déménager et d'aller m'installer ailleurs afin d'instaurer un climat plus favorable pour la suite de mes études. J'ai bientôt 19 ans et je suis en début de quatrième semestre de licence (c'est la fin de la L2)

Le problème, c'est que ma mère m'a clairement dit que si je quittais le domicile familial, je renonçais à tous mes droits venant d'elle (i.e : la nourriture, le toit du coup, mais aussi, téléphone, internet, assurance auto etc) (je suis presque sûr que ça s'appelle de l'abandon mais passons), je me suis donc demandé si je pouvais me déclarer tout seul aux impôts, de manière à recevoir une bourse du CROUS et des APL pour me loger seul. Mes parents gagnent "trop" bien leur vie pour que je puisse recevoir une bourse pour le moment (on parle de 4000€ par mois net à deux, mais vous vous doutez bien qu'ils n'ont pas les moyens ne serais-ce que de débourser 200€ par mois pour m'aider, ils gèrent extrêmement mal leur argent)

Je n'ai pas de revenus pour le moment, je n'ai pas eu le temps ces deux dernières années de trouver un job (à 40h présentielles par semaines, ça laisse peu de créneau libres), donc je me demandais si il était possible de me déclarer seul, de par conséquent toucher une bourse, et de pouvoir, enfin, me libérer du joug familial qui devient de plus en plus pesant)

Merci pour votre aide,

Un jeune désespéré
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Ysabe_l 8028 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 17 janv. 2016 à 12:31
0
Utile
1
Bonjour

Non vous ne pouvez pas.

Même si vous déclarez vos impôts seul ce sont les revenus de vis parents qui compteront pour la bourse.

L'aide au logement vous y aurez droit dans tous les cas ... mais elle ne suffira pas à payer le loyer alors pour le reste !

Et non ce n'est pas un abandon que refuser de payer vos dépenses puisque c'est vous qui voulez partir de chez vos parents.
C'est pas totalement vrai ... La loi oblige les parents à subvenir aux besoins de leurs enfants au moins jusqu'à 25 ans pour ceux qui effectuent des études. Tu as juste à te rendre dans un tribunal, demander une feuille de pension alimentaire et la remplir par contre n'en parle pas à tes parents car tu auras besoin de papier(s) que seul eux peuvent avoir ( relevé d imposition ).
Je te conseille de négocier avec tes parents et en parallèle va au CLOUS ( une branche sociale du CROUS ) où tu pourras rencontrer une assistante sociale qui peut te débloquer le fonds d urgence( pas besoin des parents, il faudra juste estimer tes besoins mensuels) mais ça a un autre nom depuis 2015.C'est soit à l'année, soit qu'une seule fois mais par contre faut un dossier béton parce que ça passe en commission et honnêtement avec les bons revenus de tes parents il y a moyen que tu es une très bonne pension vu leur revenus et surtout que la commission te redirige vers ça.
Ne t’inquiétè pas j'ai été dans une situation pire que la tienne et aujourd'hui c'est du passé ... ( va voir pour la CMU-C: si tu habites et te déclare seul, tu as des prix sur le chauffage et l'électricité en plus de la mutuelle )
2 choses pour finir :
Quand tu es seul et que tout le monde te réponds je ne peux rien faire pour vous aider ou ne veut pas, c'est dur mais faut rien lâcher va sur les sites des CAF, CPAM etc l'information est plus fiable qu'aux guichets.
Courage et saches que j'étais en foyer la veille de mes 18 ans et que le lendemain je devais partir au soir je n'avais nulle part où aller et à force de persévérer et de m'obstiner j ai réussis à me faire une vie autonome et aujourd'hui je suis en faculté de médecine.
Commenter la réponse de Ysabe_l
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une