Demande de la garde exclusive pour le père

Signaler
-
sophiag
Messages postés
38405
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
-
Bonjour,

Je suis divorcé avec mon ex épouse depuis mars 2012 (nous sommes séparés depuis fin 2009), j'ai eu un enfant lors de ce mariage, la garde a toujours été en faveur de mon ex épouse, pour ma part j'ai eu le droit de visite, un weekend sur 2 et la moitié des vacances scolaires. J'ai toujours remplis ma part du contrat, à savoir, régularité des visites, vacances et voyages pour mon fils et versement de la pension alimentaire *3

Mon enfant aura dans quelques jours 7 ans et il vient d'achever son année de CP

Cette année j'ai sollicité le JAF afin que la résidence permanente soit transféré chez moi (le père) pour plusieurs raisons que je juge défavorables pour le bien être de mon enfant.

En effet, de 2012 à 2014, mon fils a subi 6 changements d'écoles dans 4 régions différentes en france et avec 3 compagnons de la maman différents. pendant toute cette période, la maman a connu différentes phases et orientations sectaires, un coup elle travaille, elle trouve donc un boulot comme hôtesse de caisse ou vendeuse dans un magasin de prêt à porter, un coup elle arrête de travailler, elle porte la cap des salafistes intégristes (avec le projet de rajouter le fichu sur le visage pour aboutir à ce que l'on appelle communément la burqa) et rejoint son compagnon là ou il habite sans m'informer de la radiation du petit de son école et sans communiquer avec moi au sujet des éventuels impacts sur la stabilité de notre enfant.

J'ai toujours été persuadé que c'est à la mère que l'on donne raison et que le père était plus tôt en option (je le suis toujours d'ailleurs), c'est pour cette raison que je n'ai jamais réagi face à cette situation

En revanche, depuis que la maman a quitté son dernier boulot et son deuxième compagnon en début 2014 et a rejoint son nouveau compagnon (qui est devenu son mari récemment) au QG des salafistes à Roubaix dans le nord de la france (un passage de la région du centre à la région nord pas de calais, en sachant moi j'habite à Paris et ai toujours fait la route pour aller chercher mon enfant à ma charge), et que cet individu m'a laissé un message vocal avec des menaces de mort, des injures et des prétentions comme quoi ce monsieur serait un salafiste barbu... (Mon fils m'a aussi révélé des horreurs au sujet du nouveau compagnon de sa mère)

J'ai donc décidé d'engager une procédure afin de protéger mon enfant en rappelant l'instabilité et le déséquilibre que sa mère lui offre

J'ai donc engagé bien évidemment un avocat, un détective privé, huissier de justice, traducteur assermenté... afin de mener à bien ma démarche

La maman vient d'avoir un nouvel enfant avec son nouveau mari, tous les deux ne travaillent pas, ils vivent des allocations et aides que nous payons par le biais des impôts et charges sociales.

(Je rappelle ma situation pour information : je suis ingénieur de formation et pratique le métier de consultant dans la région parisienne, et je gagne confortablement ma vie)

Lors de la réception de ma requête, mon ex-épouse a donc eu des copies de mes avis d'imposition, et elle a eu le culot de solliciter une augmentation de la pension alimentaire

nous sommes passé devant le juge le 09/07/15, le résultat est prévu pour le 16/07/15

Je partage cette expérience avec vous pour la partager tout simplement et pour avoir votre avis

Je vous remercie tous

PS : Mon ex épouse est française de "souche" convertie à l'intégrisme ...

Cordialement

2 réponses

Messages postés
1740
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2018
210
Il aurait fallu demander la garde de l'enfant dès le premier déménagement de la maman.

Faire en sorte que les certificats de radiation lui soit refusé, ainsi elle n'aurait pas pu déménager.

Ses choix de vies personnels ne vous regardent aucunement.

Pour moi vous avez toutes les "clés" en main pour obtenir la garde, mais le JAF est maître de son bourreau.
Je vous remercie de votre commentaire!

Je suis complètement en phase, ses choix personnels ne me regardent pas, en revanche, j'estime que toute situation déstabilisatrice qui pourrait bousculer l'équilibre de mon enfant et pourrait avoir des conséquences négatives sur son évolution et son avenir, me regarde, et étant responsable de mon enfant, je considère que c'est un devoir de réagir face à ce genre de situation

Il est certain que dans le cas ou la justice estime que l'avenir de mon fils serait meilleur aux cotés de ses individus pour qui par exemple la source de revenus est l'assistance sociale et non pas le travail, j'abandonne et refais ma vie comme il le faut, mais ça serait dommage de condamner un enfant dés son jeune age, le mettre dans un ghetto, école en ZEP en sachant qu'il a un parent qui peut lui offrir une vie meilleur et plus de chance de s'en sortir

Par ailleurs, avant la dernière radiation, j'avais adressé un courrier au directeur de l'école en lui demandant de m'informer de ce genre d'action par rapport au dossier de mon fils, je n'ai eu aucun retour et la radiation a eu lieu quand même... je suis aussi surpris de la façon d'opérer de certains fonctionnaires à qui on confie nos enfants
juliemacky
Messages postés
1740
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2018
210
Le côté financier ne rentre pas toujours en ligne de compte. On ne retire pas la garde à une mère/ un père parce qu'il n'a pas de travail.

Il faut vraiment vous concentrez sur l'enfant et son intérêt. Ne pas dénigrer la mère "Elle vit des aides sociales, et moi je gagne tant".

Le plus important est l'enfant.
@Juliemacky,

Évidemment, le plus important est bien l'enfant !

Par ailleurs, en aucun cas je dénigre les gens qui ont BESOIN des aides sociales. En revanche, je trouve scandaleux que des profiteurs et incapables font le choix de profiter du système et de ses failles, et encore pire, ces gens enseignent à leurs progénitures ces pratiques frauduleuse.
pour moi, les aides sociales devront être attribuées aux personnes malades, personnes a mobilités reduites, personnes
âgées, étudiants en difficultés... Bref

Je vous remercie en tout cas de votre point de vue

Bonne soirée
juliemacky
Messages postés
1740
Date d'inscription
dimanche 13 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2018
210
Tenez nous au courant du jugement demain, au cas où vous envisageriez de faire appel.
Messages postés
38405
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6601
Bonsoir
Et racontez nous donc comment s'est déroulé l'audience, donnez nous plus d'éléments, la réaction du juge, les arguments de la partie adverse ??

PS: Portez plainte pour la menace de mort par SMS
Cordialement.
Aujourd'hui, c'est déjà hier.....
Bonsoir Sophiag

(Bien évidemment, j'ai porté plainte pour le message vocal. j'avais fait constaté le message par un huissier de justice...)

Pendant l'audience, le juge n'a pas réagi en séance, en revanche, il y a beaucoup de prise de note pendant que mon avocate plaidait

La partie adverse a surtout :

-- Avancé des éléments dénués de fondement, comme par exemple : une cousine à mon ex épouse a témoigné en disant qu'en 2008, elle aurait appelé mon ex épouse et elle m'aurait entendu hurler, conclusion ==> je suis une personne violente
...

-- joué la carte de collecte de divers témoignage en provenance de personnes de l'entourage de l'actuel mari de mon ex épouse, confirmant que celui prétend être salafiste est plus tôt quelqu'un de bien et il fait bon "papa" pour mon fils

Moi personnellement, j'ai trouvé l'intervention de la partie adverse pathétique et incohérente
On a pas besoin d'être une flèche pour identifier l'incohérence de la partie adverse

Le juge n'a donné la parole qu'aux avocats
sophiag
Messages postés
38405
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6601 > Father&Son
Et les arguments de l'avocat adverse, vous pourriez les retranscrire ?
Et la votre ?

Comment avez vous senti le Juge ?
Sinon, concernant le Monsieur salafiste, en effet, ce sont des jugements de valeur qui auront peu de poid dans la décision, SAUF si vous avez apporté un élément qui permet d'identifier un DANGER pour les enfants.

Votre message de menace en état un pour cibler l'état d'esprit de la personne.
J'espère que vous vous en êtes servit devant le JAF ?
Dossier à la une