Enfant désobéissant

Résolu/Fermé
Warda45 Messages postés 3 Date d'inscription jeudi 18 juin 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 juin 2015 - 18 juin 2015 à 04:37
BmV Messages postés 86749 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 2 décembre 2022 - 18 juin 2015 à 13:18
Bonjour
Je suis maman d'un petit garçon de 4ans, qui me fait vivre un calvaire au quotidien. Il est en petite section est très difficile. C'est à dire qu'il est très opposant, têtue, capricieux. Et le plus dur se sauve a chaque fois que j'l'appelle. Il ne m'écoute que quand j'osse la voix. Arf!
La maîtresse me dit qu'il est dans une période d'agressivité. Que en ce moment il tape sans raison. Je vous avoue que je ne sais quoi dire.
J'appréhende beaucoup pour les prochaines année. Ya til des personne qui sont passé par là merci de votre aide

2 réponses

Ysabe_l Messages postés 11836 Date d'inscription vendredi 12 avril 2013 Statut Contributeur Dernière intervention 1 décembre 2022 7 620
18 juin 2015 à 11:06
Bonjour,

Je suis passée par là avec ma fille.

Ça a commencé elle avait à peu près 2 ans, des crises terribles, des hurlements atroces, refus total d'écouter, refus total de la punition. Et elle se débattait avec violence, j'arrivais à peine à la toucher. Mais elle ne faisait ça qu'avec moi, du coup personne ne me croyait, ne voyant que la petite fille adorable, j'étais vraiment désespérée. Elle faisait ça dès que je la contrariait, que ce soit en refusant quelque chose (pas des trucs à acheter ça elle a jamais demandé) ou que je lui demande quelque chose qu'elle ne voulait pas. J'y avais droit plusieurs fois par jour, tous les jours. J'ai cru un moment qu'elle pouvait être autiste (alors qu'elle parlait très bien et regardait dans les yeux) !

J'ai tout essayé (dans le désordre) : parler doucement, crier aussi, l'ignorer, isoler dans sa chambre, l'enserrer dans mes bras, la mettre sur une chaise dans un coin, discuter longuement après chaque crise, les fessées, la privation de jouets qu'elle aime, le défouloir, l'homéopathie ... Rien ne marchait !

Quand je parlais doucement, elle continuait à hurler et se débattre comme si je ne faisais rien.
Quand je criais, pareil, aucune réaction.
Si je l'ignorais elle venait en plus me provoquer en me poussant ou me taper si je ne réagissais toujours pas.
L'isoler dans sa chambre, elle ne tenait pas une seconde, elle était à la porte avant moi et mettait les doigts dans l'embrasure donc je ne pouvais pas fermer, d'ailleurs ça m'a toujours épatée dans super nanny comme les enfants restent bien sages dans leur chambre quand elle les y punit.
L'enserrer dans mes bras elle se débattait tellement qu'elle arrivait à avoir plus de force que moi, elle finissait avec les bras rouges vif (juste parce que j'essayais de la tenir, sans forcer, sans serrer).
Sur une chaise j'arrivais même pas à l'asseoir tellement elle se débattait alors y rester !
Discuter, ça se résumait à des "je sais pas" quelle que soit ma question et pas de réponse sur les questions où le "je sais pas" ne pouvais pas aller.
Les fessées, elle s'en foutait, elle a même commencé à en réclamer dans les moments où elle était sage.
La privation de certains jouets ne servait à rien, elle jouait avec les autres et c'est tout, et je ne pouvais pas priver de tous les jouets, ça restait un enfant.
Le défouloir, je lui ai proposé de taper sur son matelas très fort pour faire sortir la colère : elle refusait de le faire, on a choisi un jouet spécial à maltraiter pour faire sortir la colère : elle ne l'a jamais touché, on a acheté un "cahier de colère" pour gribouiller violemment dessus : elle dessinait.
L'homéopathie n'a eu aucun effet.

J'ai surement essayé d'autres choses mais ça ne me revient pas.

J'en étais venue à un point où je ne lui parlais que sèchement, parce que je savais que si je demandais gentiment ça n'aurait aucun effet, et qu'elle ne réagirait (obéirait ou partirait en crise) qu'en étant sèche, du coup par réflexe j'étais sèche de suite.

Bref vous voyez un peu mon désarroi face à cette enfant. Je pleurais très souvent, je ne savais plus quoi faire.

J'ai bien vu un psy mais selon lui, qui comme tout le monde ne voyait que l'enfant adorable puisque ces crises n'étaient qu'avec moi, j'exagérais et n'avais juste aucune patience avec ma fille ...

Et bien ça a duré un peu plus de 2 ans, et vers 4 ans et demi / 5 ans, presque du jour au lendemain, ça a cessé. Sans aucune raison apparente.

Aujourd'hui elle a 7 ans et demi, et si elle fait un caprice par mois c'est déjà beaucoup. Et encore comme je lui dis, les caprices de temps en temps c'est normal pour un enfant.

Quand je lui reparle de cette époque, elle me dit qu'elle ne sait pas pourquoi elle faisait ça et qu'elle a arrêté parce qu'elle en avait marre. Marre de quoi ? Je ne sais pas !

Voilà, tout ça pour vous dire de ne pas baisser les bras, de tout tenter, de ne pas baisser les bras, et ces colères peuvent disparaître. Bien sur n'attendez pas que ça parte tout seul hein, essayez toutes les méthodes dont vous entendrez parler, même celles qui vous semblent absurdes (j'avoue que parler doucement, je n'y croyais pas, mais j'ai quand même tenté), même celles pour lesquelles on vous dit que ça n'a pas marché (chaque enfant est différent, ce qui marche avec l'un ne marchera pas avec l'autre), essayez de voir un psy. Et surtout tenez bon !
0
Warda45 Messages postés 3 Date d'inscription jeudi 18 juin 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 juin 2015
18 juin 2015 à 11:51
Tout d'abord merci pour votre réponse' ysabe. J'espère vraiment que c que passage je vous cache pas que vous avez combattu au final le désordre. Je vais m'armer de patience, mais sava être dur :)
Ceci dit, le mien il me teste a chaque fois des qu'il voit que justement je lâche un peu. Hop. Il relève la voix et fai n'importe quoi. Arfff. Au final j'me retrouve très fatigué. Rien avoir avec ma fille qui écoute tout cque je lui dit. Rien a voir avec elle, lui il est dur depuis c 1an. Quoi. Mais malgré tout on les aiment :)
Quand vous dites de prendre un RDv chez le psy. C psycologue?
Et enfin votre fille a telle réussi a avoir une scolarité normal?
0
Ysabe_l Messages postés 11836 Date d'inscription vendredi 12 avril 2013 Statut Contributeur Dernière intervention 1 décembre 2022 7 620
18 juin 2015 à 12:52
De rien, je vous souhaite que ça passe aussi.

Oui le psy c'est le psychologue.

Votre fille est plus jeune ou plus âgée que votre fils ? Il est aussi possible qu'il veuille se différencier de sa soeur.

Je sais aussi qu'il faut faire attention à ne pas "enfermer" l'enfant dans ce rôle de "pénible". C'est à dire ne pas le désigner avec des mots négatifs, ne pas dire qu'il fait "encore" un caprice, ce genre de choses, parce que sinon on ne fait que renforcer ce trait de caractère. En gros (et en exagérant hein) si tout le monde lui dit qu'il est méchant, et bien il va l'être puisque de toute manière on ne le voit pas autrement.

Ma fille a une scolarité tout à fait normale, elle est dans les meilleurs de sa classe (bon elle est qu'en CE1 hein), elle n'a jamais eu de problèmes d'apprentissage. Et pourtant à la maison c'était parfois très compliqué, même l'an dernier et alors que ces crises avaient cessées, de faire les devoirs ! Elle n'a aucune difficulté et ça dure 10 minutes maximum quand elle y met de la bonne volonté, mais quand elle refuse et se braque c'est long.
0
Warda45 Messages postés 3 Date d'inscription jeudi 18 juin 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 juin 2015
18 juin 2015 à 13:09
Merci pour votre aide cela va m'encourager à persévérer en tout cas. Ma fille est plus âgé que lui, elle a 6ans. Et oui, je fais cette erreur de dire qu'il est méchant de taper sa soeur . Ou de faire du mal a un enfant, des à présent je vais évité. Dites moi comment réagir face au caprice, et devant tout lmonde surtout quand les gens vous regarde l'air de dire que vous êtes une mauvaise mère ou tenez votre fils si il est agiter c très dur ysabe.:(
0
BmV Messages postés 86749 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 2 décembre 2022 16 420
18 juin 2015 à 13:18
Salut.

Cette question dépasse largement le cadre de ce forum juridique.

Il est nettement plus judicieux de la reformuler sur https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/ où son traitement pourra se faire de manière plus ciblée et plus pertinente.

Merci.

A+
0