Visite avant signature definitive

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 13 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2015
- - Dernière réponse :  Jean René - 16 juin 2015 à 20:08
Bonjour,
Nous avons signé un compromis de vente pour l'achat d'un bien immobilier et depuis cette signature le vendeur refuse de nous faire visiter sa maison
A t'il l'obligation légal de nous laisser revisiter son bien ou peut t'il s'y opposer jusqu'à la signature definitive ?
Merci d'avance pour vos conseils
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
6318
Date d'inscription
dimanche 31 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2017
1345
0
Merci
Bonjour,
Par sécurité, il vous est conseillé de revisiter l'appartement quelques jours avant la vente, voire le matin même. Vous pourrez ainsi constater qu'il est dans le même état qu'au jour où vous l'avez visité la première fois (pas de dégât des eaux ou autre dommage entretemps), et si ce n'est pas le cas, demander une réduction du prix ou une annulation de la vente.

http://www.pap.fr/conseils/achat-vente/signer-lacte-de-vente-definitif/a8123/la-signature-definitive

Bien cordialement
Commenter la réponse de Micha1.
Messages postés
114735
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2017
3298
0
Merci
Bonjour

Je vous conseille vivement de re-visiter le bien AVANT la signature de l'acte.

@+
Commenter la réponse de ^^Marie^^
0
Merci
Bonjour,

La re-visite est un droit pour l'acquéreur.
je vous conseil de vous rapprocher de votre notaire et de lui explique la situation, émettez une réserve! signifiez aussi bien au notaire qua votre vendeur par RAR, que le vendeur à l'obligation de conserver le bien en l'état tel qu'il a été visiter, et que sans moyen de vous en assuré vous ne pouvez rester engager sur cet acquisition.

bien entendu vous ne pouvez pas vous désengager aussi facilement mais c'est a vous de démontrer votre bonne fois et que la faute incombe au vendeur, et tant qu'a faire avant un réel conflit.
Commenter la réponse de Jean René
Dossier à la une