Humidité dans un appartement RDC / Copropriété

Signaler
Messages postés
20
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2019
-
Figurasse
Messages postés
20
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2019
-
Bonsoir à tous.

Je suis propriétaire d'un appartement dans le 34. Ma locataire, dont le départ est prévu au 1 avril 2015, m'a informé qu'après avoir tiré ses meubles, elle avait découvert que de la moisissure s'était formée sur certains murs (intérieur). Ces murs là donnent sur l'extérieur. J'ai contacté une agence pour faire une expertise des murs et de la teneur en humidité de l'appartement. J'attends la venue d'un expert.
Cependant, après mettre renseigner sur internet, j'ai pu conclure que la moisissure se formait suite au phénomène de remontées d'humidité par capillarité. (L'humidité qui remonte du sol a travers les murs.)
Pour remédier à ce phénomène, il faut engager des travaux relativement couteux (drainage, barrière hydrofuge...)
Ma question est la suivante : Étant donné que cette remontée capillaire se fait par les murs porteurs de la copropriété, est-il possible que cette dernière prenne en charge les travaux ou au moins une partie ? Il y a t-il un texte qui le prévoit ?

Merci

2 réponses

Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 024
bonjour
après mettre renseigner sur internet, j'ai pu conclure que la moisissure se formait suite au phénomène de remontées d'humidité par capillarité. (L'humidité qui remonte du sol a travers les murs.) 

tel que vous décrivez les désordres, vous avez donc la chance d'avoir de l'humidité qui choisit de se cacher derrière les meubles et de rester invisible à côté sur le même mur...
je vous suggère donc d'attendre le passage de l'expert qui vous dira, probablement, que la moisissure est due à la conjonction d'une paroi froide et non ventilée (puisque derrière le meuble) sur laquelle l'air chauffé et contenant donc plus d'humidité vient se condenser.
en attendant sa visite, je vous suggère également, si vous êtes proche du logement en question, de soulever le papier peint endommagé (ce que fera l'expert); vous verrez plus que probablement que le support est peu ou pas altéré, démontrant ainsi que la cause est intérieure et non extérieure.
si par contre le support est altéré, il peut alors s'agir de remontées capillaires et vous pourrez alors commencer à vous en inquiéter auprès du syndic.


détendez-vous, ça va bien se passer...
Figurasse
Messages postés
20
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2019
4
Merci pour votre réponse. Étant donné que l'intégralité du mur concerné était orné de meubles, je ne peux pas dire à ce jour si c'est un problème de ventilation ou autre. Mes premières conclusions sont tirées du fait que la moisissure se propage sur environ 50 cm de hauteur pas plus ainsi que dans les angles des murs. Mais en effet, j'attends le verdict de l'expert.
Aucun papier peint sur les murs, placo peint directement.
aie mac
Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 024 > Figurasse
Messages postés
20
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2019

Mes premières conclusions sont tirées du fait que la moisissure se propage sur environ 50 cm de hauteur pas plus ainsi que dans les angles des murs. 

ça, c'est effectivement plus déterminant et de moins bon augure.
bonjour, L'immeuble a-t-il une VMC collective ?
N'avez-vous pas remplacé les fenêtres avant l'entrée du locataire, par des fenêtres PVC très étanches ?
Quelle année de construction ? Quel type de chauffage ?
Le locataire n'utilisait-il pas de chauffage sans évacuation ??
N'étendait-il pas le linge à l'intérieur ?
Figurasse
Messages postés
20
Date d'inscription
dimanche 8 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 novembre 2019
4
Bonjour, voici mes réponses :
-VMC collective oui (SDB et cuisine)
-Changement de fenêtres non
-Année de construction : 1930, rénovation totale en 1980
-Chauffage électrique
-Le locataire étendait le linge à l'intérieur.

Pour info, murs donnant à l'extérieur très mal isolés.
Dossier à la une