Chéneau mitoyen existant

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 23 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2013
-
 Ambre -
Bonjour,

Nous venons d'acquérir une parcelle qui a été divisée en deux (avant division : 44 ml de long dont 20 ml pour nous).

La parcelle était une remise, dont nous avons acquis une partie. Nous avons fait des travaux : création d'un logement côté rue, et sur le fond de la parcelle nous avons créé un jardin en déposant une partie de la toiture existante (PC). L'autre parcelle a été acheté et des travaux réalisés aussi.

Sur le mur mitoyen, à droite, un chéneau existant recueillait sur toute la longueur (44 ml), nos eaux pluviales et les eaux de la toiture du voisin de droite (sur 4 ml en mitoyen avec nous) mais aussi les eaux du nouveau voisin qui occupe la 2ème partie de la parcelle divisée (24 ml) (dans le prolongement de la nôtre et donnant sur une autre rue). Une évacuation EP de ce chéneau étant à chaque extrémité.

Sur toute la longueur de notre jardin, nous avons déposé la toiture tout en laissant le chéneau sans modification afin de ne pas créer de nuisance avec les 4 ml de toiture que nous avons en mitoyenneté avec le voisin de droite, alors que nous n'en n'avons plus l'utilité pour notre usage (sur plus de 10 mètres linéaires).

Le chéneau mitoyen devrait récolter maintenant uniquement les EP du voisin de droite et les EP du voisin de derrière.

Le voisin de droite, a eu un dégât des eaux provenant d'après lui du chéneau. Nous sommes monté à l'échelle pour voir ce qu'il se passait, car nous n'avons pas déposé le chéneau ni fait de travaux sur celui-ci et nous ne recueillons plus nos propres EP (jardin).

Nous nous sommes aperçus que le voisin derrière nous (prolongement de notre parcelle), avait déposé une partie du chéneau existant et avait créé sur sa parcelle mitoyenne avec le voisin de droite, sans en informer celui-ci, un nouveau chéneau, en coupant le chéneau existant sans faire de reprise et laissant un trou béant dans le chéneau. Ce qui doit être la cause des infiltrations...

Avant tous les travaux, le chéneau était d'un seul tenant et fonctionnait parfaitement.

Notre voisin de droite nous demande qui a fait quoi ? et nous demande de prendre des photos.
Le chéneau "interrompu" se trouvant à la limite des trois parcelles, son assureur lui écrit que d'après lui c'est à nous de partager les frais de réfection du chéneau (il n'est pas même pas monté sur les toits pour comprendre la source du problème !)

Pouvez-vous nous éclairer ? Doit-on les frais de réfection du chéneau alors que ce n'est pas nous qui avons modifié le chéneau ? Nous ne voulons pas nous lancer dans des procédures mais nous trouverions injuste de payer des frais alors que nous n'avons pas d'utilité à ce chéneau et nous n'y avons pas touché. Seul le voisin de derrière s'est permis de le couper sans aucune demande à qui que ce soit.

Merci par avance pour vos réponses...

2 réponses

Messages postés
48
Date d'inscription
samedi 8 juin 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2016
15
bonjour,dans ce probléme c'est le voisin qui a coupé le chéneau qui dois réparer!! du fais qu'il est mitoyen il a tout a fais le droit d'y touché a partir du moment qu'il ne pénalise pas c'est voisin!! hors la ce n'ai pas le cas ! si le dialogue est impossible envoyer lui un recommandé avec accusé l'invitant a réparer !! si cela ne suffis pas , faire venir un expert et celui ci se chargera de tout!! bonne chance. cordialement
Bonjour,
La réponse est intéressante mais faut-il prendre pour argent comptant une réponse comportant autant de fautes d’orthographe ?
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 23 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2013

Bonjour,
Merci pour votre réponse. Cela me parait logique aussi.
J'espère que mon voisin l'entendra aussi.
Cordialement.