Compensation financière après avoir rompu le pacs [Résolu]

cl.roussel 8 Messages postés jeudi 23 octobre 2008Date d'inscription 9 avril 2018 Dernière intervention - 7 août 2013 à 15:29 - Dernière réponse : cl.roussel 8 Messages postés jeudi 23 octobre 2008Date d'inscription 9 avril 2018 Dernière intervention
- 8 août 2013 à 13:54
Bonjour,

Mon compagnon m'a quitté depuis 3 semaines et ne veut pas du tout communiquer avec moi. Il veut que l'on romps le PACS. Bref. Je suis dégouté. J'ai appris qu'il avait une deuxième vie , il s'habille en fille et s'affiche sur facebook, je suis sûr qu'il me trompait avec des hommes, j'ai trouvé des sms bizarre dans son tel de boulot. Pensez-vous que je peux demander une compensation financière ? Surtout qu'il ma dit tout ça après qu'on se soit pacsé. Il ne m'a jamais aidé à payer mon loyer pendant plus d'un an et je me retrouve au chômage car j'avais arrêté pour lui.... En plus, il m'a pris des affaires et ne veut pas me les rendre vu qu'il m'ignore, je ne peux pas le contacter.... Il veut même porter plainte pour harcèlement. Il se fait passer pour la victime ! Il est grave quand même !

Pouvez-vous m'éclairer ? Merci
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
sophiag 37854 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 2 janvier 2018 Dernière intervention - 8 août 2013 à 08:03
+1
Utile
Bonjour
Vous pouvez saisir le JAF pour demander une compensation financiere, mais étayer votre dossier d'un maximum de preuves du préjudices subits et du manque de contribution aux charges pendant votre vie commune.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de sophiag
cl.roussel 8 Messages postés jeudi 23 octobre 2008Date d'inscription 9 avril 2018 Dernière intervention - 8 août 2013 à 13:54
0
Utile
Donc en gros même si je suis le bailleur et que mon père est le garant, il aurait du m'aider à payer les factures avec moi ? Il me disait toujours : c'est ton appart, les factures sont à ton nom... J'ai été bête :(
Commenter la réponse de cl.roussel
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une